Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’histoire d’une polémique littéraire et historique : « l’affaire Karski » ou le duel qui opposa, en 2010, l’écrivain Yannick Haenel et le réalisateur Claude Lanzmann. Invité Jean-Louis Panné, historien et auteur de "Jan Karski, le roman et l’histoire".

L'écrivain français Yannick Haenel pose le 18 novembre 2009, après avoir reçu le Prix Interallie pour son livre "Jan Karski" publié aux éditions Gallimard
L'écrivain français Yannick Haenel pose le 18 novembre 2009, après avoir reçu le Prix Interallie pour son livre "Jan Karski" publié aux éditions Gallimard © AFP / PHOTO THOMAS

Dans le numéro d’automne dernier de la très belle revue America, l’auteur Jonathan Safran Foer publie une tribune sur l’urgence climatique et pose cette question : « Nous ne pensons peut-être pas que les climatologues mentent, mais sommes-nous capables de croire ce qu’ils nous disent ? ». Pour étayer sa réflexion, il commence son article en racontant un épisode de la vie de Jan Karski, catholique et résistant polonais qui tenta, dès 1942, d’alerter le monde sur l’extermination des Juifs d'Europe par les nazis. De Londres à Washington, les plus hauts responsables politiques l’écoutent, sans vraiment parvenir à le croire. Pourquoi ce refus, pourquoi cette impossibilité d'entendre ?

On comprend alors l’analogie faite par Jonathan Safran Foer – mais il est surtout intéressant de voir comment ressurgit aujourd’hui la figure de Jan Karski – héros à la mémoire disputée, qui fut en France au cœur d’une violente polémique

En 2009, l’écrivain Yannick Haenel lui consacre un roman, intitulé Jan Karski, compte rendu en partie romancé de la vie du résistant. Le livre est un succès de librairie et cumule les récompenses littéraires. Mais 5 mois après sa parution, le réalisateur Claude Lanzmann, qui avait lui-même interviewé Jan Karski de son vivant dans son documentaire Shoah, crie au scandale. Il accuse Yannick Haenel de falsification de l’Histoire et de ses protagonistes. 

Au-delà du choc des égos et du regard sur l’homme que fut Karski, c'est la question de la fiction sur des sujets comme l'Holocauste qui est posée. Où sont les limites du romancier face à l’Histoire ? 

Invité Jean-Louis Panné

Jean-Louis Panné, historien et ancien éditeur chez Gallimard. Auteur de nombreux ouvrages, il publie en 2010 « Jan Karski, le roman et l’histoire» aux éditions Pascal Galodé.

Ressources complémentaires

Programmation musicale :

  • Elvis COSTELLO : Everyday I write a book
  • KEREN ANN/PATCHWORK : Odessa,odysée
  • Leonard COHEN : Happens to the heart
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.