Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’histoire de la catastrophe ferroviaire de la gare de Lyon en juin 1988. Invité Michel Chevalet, journaliste scientifique, il est à l’époque envoyé par sa rédaction couvrir l'évènement

(ARCHIVES) Un voyageur (c) porte secours le 27 juin 1988 à une personne blessée lors de la collision entre deux trains de banlieue survenue le 27 juin 1988 au soir à la Gare de Lyon
(ARCHIVES) Un voyageur (c) porte secours le 27 juin 1988 à une personne blessée lors de la collision entre deux trains de banlieue survenue le 27 juin 1988 au soir à la Gare de Lyon © AFP / MIRA / ARCHIVES

Au soir du vendredi 27 juin 1988, la France découvre les images d’un terrible accident de train survenu dans le hall de banlieue de la gare de Lyon. 

Privé de ses freins, le conducteur d’un de ces fameux train en acier que l’on surnomme les petits gris, abandonne sa cabine de conducteur et se réfugie dans la rame de fond, entassé avec des dizaines de voyageurs apeurés. Au terme d’une course folle, le train percute de plein fouet un train stationné à quai et bondé de passagers prêts à commencer le week end. La collision d’une violence extrême provoque la mort de 56 personne et en blesse 57 autres. 

Dans un chaos que les secouristes peinent à décrire, des centaines de personnes se retrouvent prises au piège d’un amas de tôle et d’acier. Durant la nuit entière, pompiers et médecins se relaient pour sauver tous ceux qui peuvent l’être, et parfois réaliser des opérations chirurgicales à bord même des carcasses des deux trains qui se sont percutés.

Ce terrible accident qui a profondément marqué l’opinion publique est en réalité la conséquence d’un enchaînement de petites causes et événements qui aujourd’hui encore paraît totalement improbable. 

Au terme d’un procès qui ne retiendra que la responsabilité d’employés qui semblent avoir été dépassés par la tournure des événements, l’histoire retiendra la première condamnation à de la prison ferme pour un employé de la SNCF. Cela sans aucune mise en cause d’un responsable de l’entreprise de chemins de fer française. 

Invité Michel Chevalet

Michel Chevalet : Journaliste scientifique, il est à l’époque envoyé par sa rédaction couvrir l’événement. 32 ans après ce drame, il se souvient encore et revient avec nous sur la plus meurtrière des catastrophes ferroviaires de ces 50 dernières années. 

Michel Chevalet
Michel Chevalet © Radio France / Valérie Priolet

Programmation musicale :

  • JUNIORE : L'accident
  • Elvis PRESLEY : Mystery train
  • BARBARA : Gare de Lyon
Les invités
Programmation musicale
  • Juniore, Anna Jean, Swanny Elzingre, Agnes Imbault, Samy Osta
    Juniore, Anna Jean, Swanny Elzingre, Agnes Imbault, Samy OstaL'accidentLabel : A+LSO / SONY MUSIC2017
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.