Ecrivain, éditrice condamnée pour atteinte aux bonnes mœurs, Régine Deforges était depuis l’adolescence une insolente, une insoumise.

Régine Deforges
Régine Deforges © Maxppp / PHOTOPQR/LA VOIX DU NORD /BRUNO FAVA

Nicole Sigal, la scénariste

Nicole Sigal
Nicole Sigal © site internet Nicole Sigal

Nicole Sigal est romancière et auteure de théâtre. Elle écrit aussi des fictions pour France Inter. Comédienne de formation, elle s’autorise à écrire en l’an 2000. A partir de cette date, hémorragie textuelle !

Son premier roman Sans Chien , paru chez Denoël, est remarqué par la presse.

Ses romans sont publiés aux éditions Denoël et L’Amandier, son théâtre est joué (notamment au Théâtre du Rond Point) et publié aux éditions de L’Avant-scène, L’Amandier, et la Fontaine.

Extrait du scénario :

La narratrice

J’ai croisé Régine Deforges par un hasard heureux devant une boutique pour religieuses de la rue Saint-Sulpice, un soir de Noël. J’avais reconnu de loin sa crinière de lionne.

J’ai fait teinter à mon tour la sonnette de l’entrée et l’ai suivie dans le magasin où elle avait l’habitude de s’acheter ses fameux bas de coton destinés aux jambes poilues des bonnes sœurs, mais qui sur elle était d’un érotisme décalé et joyeusement pervers.

Ses amants doivent en être grave excités, pensai-je songeuse, en respirant les odeurs d’encens et de cierge de cette boutique surannée qui pour moi sentait plutôt le soufre.

J’avais 20 ans en 1990 et venais de décider de faire mon mémoire de fac sur Régine Deforges, la belle rouquine scandaleuse.

Comme elle, je voulais être rousse, belle, libre, libertine, écrivain à succès, avoir plein d’amants mais pas de mari.

Elle planta ses jolis yeux de chatte sauvage dans les miens et je balbutiais dans le désordre les phrases que je venais d’improviser pendant qu’elle payait ses bas gris souris.

« Venez, on va boire un café sur la place », me dit-elle amusée, pour me sortir de là.

En fait on a bu des blancs cass’, du coup la vie m’est apparue d’une grande simplicité.

Il suffisait de ressembler à cette femme pleine de feu et j’allais enflammer le monde.

Générique :

  • Caroline Chanioleau : Regine Deforges

  • Delphine Hecquet : Justine

  • Aurélie Nuzillard : Régine Deforges jeune

  • Laurence Roy : La dame bien-pensante

  • Patrice Bornand : l’abbé

  • François Siener : Jean-Jacques Pauvert

  • Nicole Sigal : Justine, la narratrice

  • Prise son, montage et mixage : Jehan-Richard Dufour, Ariane Herbay

  • Assistants à la réalisation : Félix Levacher

  • Réalisation : Michel Sidoroff
Josyane Savigneau
Josyane Savigneau © Radio France / Christophe Barreyre

Notre invitée Josyane Savigneau

Écrivaine et journaliste. Directrice du Monde des Livres jusqu’en 2005, elle est l’auteur de biographies de Marguerite Yourcenar et de Carson McCullers. Elle a également collaboré à Ainsi soient-elles, autour de Benoîte Groult avec Élisabeth Badinter (Grasset, 2003) ainsi qu’à Histoire d’une Évasion de Benoîte Groult (1997). Elle est également l'auteur du récit autobiographique Un Point de Côté.

Bibliographie  de Régine Deforges :

L’Enfant du 15 août: Mémoires - Éditions Robert Laffont

La Bicyclette Bleue - Éditions Livre de Poche

Le Cahier Volé  - Éditions Fayard

Les références

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.