Des dizaines de millions de francs d’argent public disparaissent. Fausses factures, financement occulte des partis politiques, vrai-faux passeports avec pour toile de fond une association au nom étrange : le carrefour du développement .

CHRISTIAN NUCCI MAIRE DE BEAUREPAIRE DANS L ISERE DEPUIS 1977. IL FUT AU COEUR DE L AFFAIRE DU CARREFOUR DU DEVELOPPEMENT
CHRISTIAN NUCCI MAIRE DE BEAUREPAIRE DANS L ISERE DEPUIS 1977. IL FUT AU COEUR DE L AFFAIRE DU CARREFOUR DU DEVELOPPEMENT © PHOTOPQR/LE PROGRES/MOUILLAUD RICHARD

Cette histoire s’inscrit pendant la première cohabitation de la Ve République. Entre coups bas et déclarations chocs, la droite et la gauche s’affrontent sans mesurer, au début, l’impact de cette affaire sur l’opinion française. Elle discrédite durablement la classe politique et en particulier le parti socialiste qui entre dans ce qu’on appellera plus tard, l’affairisme rose. Mais les révélations entachent les deux camps : gauche et droite, surtout la gauche puisqu’un ministre issu de ses rangs va se retrouver inculpé par la Haute Cour de Justice, procédure rare dans l’histoire politique française…

Invité

Pour en parler, nous recevrons le journaliste Jean-Marie Pontaut qui a consacré deux ouvrages à cette histoire, notamment Enquête sur un carrefour dangereux , dans lequel il raconte comment il s’est retrouvé au plus près de cette enquête et y a même joué un rôle essentiel.

► Une émission à suivre, commenter et partager sur Facebook .

Les liens

Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.