Deuxième épisode de notre semaine consacrée à l’humour, et à cette question, vieille de la nuit des temps et pourtant toujours d’actualité : « Peut-on rire de tout ? ». En 1985 Coluche, en mariée, et Le Luron, en haut de forme, paradent dans Paris devant les caméras pour un faux mariage. Invité Bernard Mabille

Faux mariage entre Coluche et Thierry Le Luron
Faux mariage entre Coluche et Thierry Le Luron © Getty / Jérome Prébois/Kipa/Sygma

Après avoir traversé, hier, le temps de cabarets, des décennies 1950-1960, avant d’aborder, demain, l’affaire des caricatures de Mahomet puis le rire des banlieues, dans les années 2000, arrêtons-nous aujourd’hui sur les décennies 1970 et 1980 avec deux figures centrales de l’humour français : Coluche et Thierry Le Luron. 

Le 25 septembre 1985, ils sont réunis, tous les deux, sous le regard des caméras, le temps d’une séquence médiatique planifiée, dont toutes les personnes en âge de se souvenir conservent encore aujourd’hui une image : Coluche, travestie, dans le rôle de la mariée, Thierry Le Luron, en haut de forme, dans celui de l’époux, sur une calèche, à parader dans les rues de Paris, le temps d’un mariage en forme de gigantesque boutade. 

Pourquoi donc ce faux mariage médiatisé ? Que nous dit cette blague retransmise en direct sur le rôle pris par ces deux humoristes vedettes ? En quoi, ce 25 septembre 1985 est à la fois, l’apogée et la fin d’une certaine forme d’humour ? À partir de cette image-mémoire, remontons, le temps d’un récit, une décennie où s’impose l’humour politique et s’affirme l’humoriste dans les médias, comme commentateur privilégié de l’actualité. 

Invité Bernard Mabille

Bernard Mabille humoriste et auteur, il a travaillé avec  Thierry Le Luron et a bien connu les deux hommes.   

Ressources

Programmation musicale:

  • COLUCHE : On n'est pas là pour se faire engueuler
  • Thierry LE LURON : Nous nous reverrons
  • REX ORANGE COUNTRY/ Benny SINGS : Loving is easy
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.