La révolution de jasmin : le soulèvement d’un peuple, le premier d’une longue série dans le monde arabe. En 28 jours, les Tunisiens se sont débarrassés du dictateur. 28 jours de manifestation et de répression. Autant de révolte et de morts pour la cause. C’était hier, entre décembre 2010 et janvier 2011, nous suivions tous à distance cette révolution qui se déroulait sur nos écrans d’ordinateurs, tant les réseaux sociaux ont été importants dans ce mouvement libératoire. C’est cette séquence que nous allons vous raconter aujourd’hui… les bourgeons de la révolution, juste avant le printemps.

La révolution du Jasmin, Tunis, Tunisie, 26 janvier 2011
La révolution du Jasmin, Tunis, Tunisie, 26 janvier 2011 © Marco Salustro/Corbis

En seconde partie, nous recevrons Nicolas Beau , ancien journaliste de Libération , du Monde , du Canard Enchainé , de Bakchich … Il dirige aujourd’hui le site d’information Mondafrique.com.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la Tunisie dont le dernier est intitulé L’exception tunisienne . De fait, c’est le seul pays arabe ou pour l’instant, le soulèvement populaire a donné naissance à un régime démocratique. Les élections de novembre dernier, pluralistes et sans soupçon de fraude, l’ont prouvé.

la tunisie marque le 3e anniversaire de la chute de ben ali
la tunisie marque le 3e anniversaire de la chute de ben ali © reuters

Vous entendrez également le reportage d’Anaëlle Verzaux qui revient de Tunisie. La Tunisie d’aujourd’hui, fruit des journées révolutionnaires de 2010 et 2011.

Une émission à suivre, commenter et partager sur Facebook .

Aller plus loin

►►► Site officiel du documentaire de Christian Cotteret et Amira Chebli "Démocratie année zéro, une histoire de la révolution tunisienne", sorti le 5 novembre 2014 et toujours en salles aujourd'hui.

►►► Bande-annonce de "Démocratie année zéro".

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.