Cette affaire apparut à la face du monde au printemps 1996. C’est celle d’une psychose collective face à des images chocs que nous avons encore tous en tête : celles de vaches britanniques titubant ou n’arrivant pas à se tenir droites sur leurs pattes, et qui finissaient par s’écrouler et convulser à terre. Ce dossier, c’est celui de 180 000 bovins atteints d’une maladie neurodégénérative incurable : la maladie de L’ESB, plus communément appelée la maladie de la « Vache Folle ».

non-lieu général dans le dossier de la "vache folle"
non-lieu général dans le dossier de la "vache folle" © reuters

Sur le tard, on s’est rendu compte que cette maladie était transmissible à l’homme et qu’elle était mortelle… des cas humains sont mis au jour. C’est ce qui provoquera la plus grande crise agro-alimentaire européenne depuis la fin de la seconde guerre mondiale : « la crise de la vache folle ». Une crise qui allait voir ses victimes oubliées au profit d’intérêts économiques bien supérieur au sort humain. Une crise qui allait aussi être le révélateur d’une Europe politique et économique à deux vitesses qui reste influençable par les puissants lobbys.

Comment les bovins britanniques sont-ils devenus malades ? Pourquoi a-t-il fallu autant de temps pour découvrir que cette maladie était transmissible à l’homme ? Quelles mesures ont été prises pour lutter contre cette épidémie et pour éviter que les populations ne soient contaminées ? Quels ont été les enjeux cachés autour de cette crise ?

### Invité **Frédéric Brunnquell** , réalisateur, il est l’auteur de nombreux documentaires pour la télévision, dont _**Mort aux Vaches**_ réalisé en 2000 : une enquête approfondie sur cette crise sanitaire qui l’a conduit au cœur des abattoirs et au chevet des familles des victimes. ►►► Documentaire [_Des vies sur le fil_ ](http://download.pro.arte.tv/uploads/Classe-moyenne.pdf) de Frédéric Brunnquell, sur Arte le 17 février 2015. **Une émission à suivre, commenter et partager sur** [**Facebook** ](https://www.facebook.com/pages/Affaires-sensibles/731521173563624?ref=hl)**.**
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.