Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose « Le Juge, la Putain et le Légionnaire », une émission écrite par Caroline de Kergariou

Portrait du juge Pierre Michel
Portrait du juge Pierre Michel © Maxppp / GP Domenech/PHOTOPQR/LA PROVENCE

Une émission proposée par Christophe Barreyre

Écrite par Caroline de Kergariou

Réalisée par Pascal Deux

Juge d’instruction à Marseille depuis 1974 Pierre Michel est connu pour avoir bouclé l’instruction de l’affaire Christian Ranucci Condamné pour le meurtre de la petite Marie-Dolorès, il est guillotiné le 28 juillet 1976 et pour celle de la tuerie du Bar du Téléphone, le 3 octobre 1978 en début de soirée, en pleine guerre des gangs à Marseille, dix personnes sont assassinées dans ce Bar au Canet.

Il consacre le plus clair de sa vie professionnelle à combattre le trafic de stupéfiants dont la cité phocéenne est toujours une plaque tournante en 1977… Les voyous, les bandits et les gros bonnets de la drogue se croient intouchables ! Cette époque est celle des héritiers de la « French connection » et autres barons de la « blanche » qui faisaient des rues de Marseille le lieu-dit de toutes les combines, de tous les trafics.

Pendant ces années Pierre Michel en tant que juge d’instruction est aussi amené à traiter des affaires considérées comme mineures à l’époque, par exemple le proxénétisme… Soupçonné de diriger un réseau de prostitution couvrant une vaste zone depuis Marseille jusqu’à la Belgique, un ancien du Gang des Lyonnais, Jean-François Marchetti, a été arrêté à L’Isle-sur-Sorgue en novembre 1976…

Extrait du scénario

JUGE MICHEL

Mademoiselle Cerf ?... (petit silence) Mademoiselle Cerf ?

NOELLE

(voix plate et métallique, entrecoupée de silences pénibles)

Cette fois-là, il m’a dit qu’il allait me punir pour le manque à gagner… vraiment me punir… pas comme la dernière fois… Mons, c’était de la rigolade d’après lui… il a dit que j’avais besoin de me faire dresser… qu’il connaissait un endroit pire que tout ce que j’avais connu…

(sa voix s’éteint)

… que là on m’apprendrait à filer droit…

JUGE MICHEL

Quel endroit pire ?

NOELLE

(dans un souffle)

Le pouf, Monsieur le juge…

GREFFIERE

(perdue)

Le pouf ? Comment on écrit ça ?

JUGE MICHEL

(perplexe)

Le pouf ? Mais de quoi parlez-vous ?

NOELLE

(surprise par l’incompréhension de son interlocuteur)

Ben… le pouf de Calvi… le bordel de la Légion…

JUGE MICHEL & GREFFIERE

(hallucinés)

Le quoi ?

NOELLE

(candide)

Vous connaissez pas ?

(avec un ricanement amer)

A Calvi, en tout cas, tout le monde sait ce que c’est, le pouf, la postière, les commerçants, les bons bourgeois, même le maire, tiens ! … le « Foyer Culturel de la Légion », comme ils disent ! Tu parles ! Le bagne, oui ! 80 passes par jour, de 14 h à minuit… Il avait raison, Jean-François, y a pas pire comme endroit…

NOTRE INVITE : Alex Panzani

Journaliste à Marseille depuis 1975, il a travaillé comme grand reporter au quotidien Le Provençal, où il était chargé des affaires judiciaires et comme chef de bureau pour la ville de Marseille pour TF1. Il est l’un des derniers à avoir vu le juge Michel avant son assassinat en 1981.

Son dernier ouvrage, La tuerie d’Auriol a été réédité chez J’ai lu en 2016.

LA SCÉNARISTE : Caroline de Kergariou

Caroline de Kergariou, la scénariste
Caroline de Kergariou, la scénariste © Radio France / Christophe Barreyre

Bretonne, mathématicienne et journaliste de rock à l'époque punk, elle écrit pour la télévision avant de découvrir la radio en 2006. Auteur de pièces historiques mais aussi de Nuits Noires sardoniques pour France Inter, elle aborde le théâtre en 2010 avec son texte La Cave qu'elle met elle-même en scène. Pour suivre son actualité, retrouvez- la sur son site officiel : Caroline de Kergariou

Générique de l’équipe :

Prise de son/montage/mixage :

  • Pierrick Charles
  • Manon Houssin

Bruitage :

  • Bertrand Amiel

Assistante à la réalisation :

Lélio Plotton

Réalisation :

Pascal Deux

Pascal Deux en régie
Pascal Deux en régie © Radio France / Christophe Barreyre

Et avec :

  • Le juge Michel : Fabrice Pierre
  • La Greffière : Marie-Odile Weiss
  • Noëlle : Garance Clavel
  • Le vice-Président du tribunal : Jean-Luc Porraz
  • L'informateur : Christophe Reymond
  • Tante Janine : Joanna Nizard
  • Narrations : Laurent Cléry

Et les voix de Pauline Ziadé, Etienne Launay, Sidonie Laurens et Bertrand de Roffignac

Les acteursFabrice Pierre et Christophe Reymond tournent une scène
Les acteursFabrice Pierre et Christophe Reymond tournent une scène © Radio France / Christophe Barreyre
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.