Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, la disparition de la petite britannique Maddie McCann en 2007. L’affaire de disparition d’enfant la plus médiatisée au monde où les internautes, ont, pour la première fois, commencé à se faire juges avec la naissance de Twitter et l’avènement de Facebook.

Une affiche collée sur une camionnette montrant la photo de la petite fille britannique de trois ans, Madeleine McCann, devant l'hôtel-appartement Ocean club à Praia de Luz le 05 mai 2007, à Lagos (Portugal)
Une affiche collée sur une camionnette montrant la photo de la petite fille britannique de trois ans, Madeleine McCann, devant l'hôtel-appartement Ocean club à Praia de Luz le 05 mai 2007, à Lagos (Portugal) © AFP / VASCO CELIO

Difficile de ne pas se souvenir de ce minois enfantin. Des grands yeux verts, celui de droite avec une tache de naissance dans l’iris, cheveux coupés au carré et sourire angélique. En 2007, le visage de Madeleine McCann, petite Britannique de 3 ans, fait le tour du monde. En vacances avec ses parents, Gerry et Kate, dans le village touristique portugais de Praia da Luz, elle disparaît le soir du 3 mai 2007 alors qu’elle dort dans sa chambre et que son père et sa mère dînent au restaurant de l'hôtel. S'ensuit une laborieuse enquête menée par la police portugaise, vivement critiquée de l’autre côté de la Manche et un emballement médiatique sans précédent ni limite où les fausses informations sont érigées en vérité.

Un récit documentaire de Constance Vilanova 

Invitée : 

Sonia Delesalle-Stolper journaliste à Libération

Programmation musicale : 

  • Ana MOURA : Velho anjo (2007)
  • David BAERWALD : Hi ho nobody's home (2021)
  • Billie EILISH : Your power (2021)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.