Sur Pablo Picasso, on a tout dit, tout vu, tout lu de son parcours, de ses amours et ses tableaux. Son visage rond et brut, son short et son torse nu, sont aussi connus que ses œuvres. Il fut l’un des artistes les plus importants du XXe siècle et de l’art moderne. Reconnu en son temps, il avait pour amis les plus grands, de Jean Cocteau à Paul Eluard, de Matisse à Max Jacob. Il fut le premier exposé de son vivant au Louvre, il fut le premier peintre auquel le festival de Cannes ouvrit ses portes pour le film qu’Henri-Gorges Clouzot lui consacra, Le Mystère Picasso .

Picasso devant Guernica
Picasso devant Guernica © Maxppp

Plonger son regard dans l’univers si particulier de ses tableaux, c’est voyager de pays en pays, de décennie en décennie, de femme en femme… C’est plonger dans son Paris bleu du début du siècle, dans les tenues très légères de ses « Demoiselles d’Avignon », mais aussi dans le noir le plus noir : Guernica bien sûr, où toute l’horreur d’un bombardement et l’apocalypse de la guerre moderne s’expriment jusqu’à nous faire ressentir la douleur et l’effroi de toutes les victimes.

En décembre 2014, à Newak dans le New Jersey, les services de la douane tombent sur un tableau de l’artiste, datant de 1911. Annoncé volé en 2001 par le Centre Pompidou, la Coiffeuse de Picasso, c’est son nom, réapparait comme par magie entre les mains de ces agents de la douane. Moins d’un an après, ce tableau retrouve sa place au Musée du Centre Pompidou.

Cette histoire est une affaire parmi d’autre autour des oeuvres de Picasso. Depuis sa mort, ici et là, en France et ailleurs, ses oeuvres, volées, données, oubliées, cachées ou retrouvées, jouent à cache-cache avec les conservateurs et les héritiers de l’artiste. L’une des plus importantes et des plus rocambolesques histoires « picassiennes » c’est celle de ce couple de retraités du sud de la France, qui débarque un jour avec une valise remplie de 271 œuvres inédites de l’artiste… Un peu plus même !

C’est cette histoire que nous allons vous raconter aujourd’hui, en dépassant le cadre de l’affaire judiciaire, qui court de 2010 à 2015. Une histoire cubiste où il faut jouer sur les perspectives, voir l’histoire sur différents axe, celles des tableaux, des familles, des héritiers et des accusés, d’aujourd’hui et d’hier.

Invité

Gilles Plazy , journaliste, critique d’art, écrivain, auteur d’une biographie du peintre, intitulée "Picasso". Il sera avec nous, en duplex à Quimper, dans les studios de France Bleu Breizh Hysel.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.