Aujourd’hui dans Affaires sensibles, un fait divers qui a traumatisé une ville entière : l’affaire de l’œil de Tigre. Décembre 1917,Tulle, chef-lieu du département de la Corrèze, devient le théâtre d’une intrigue aussi inquiétante que mystérieuse…

La ville de Tulle en Corrèze
La ville de Tulle en Corrèze © Getty / JARRY/TRIPELON

Sur place, des habitants reçoivent des courriers anonymes remplis d’écrits malfaisants. Si certaines lettres dénoncent des relations adultères, d’autres révèlent des secrets douloureux, et certaines dévoilent des petits larcins et autres manigances. Point commun de toutes ces missives, un expéditeur anonyme qui par la suite signera de cette seule et unique mention : « L’œil de tigre ». 

Souffrances et humiliations ; mensonges et calomnies ; relations de famille déchirées et réputations professionnelles détruites. Pendant 5 ans, ce mystérieux personnage alias « l’Œil de tigre » va écrire plus de 110 lettres aux habitants de Tulle faisant régner un climat de paranoïa et de terreur sur la ville. De simple drame provincial, l’affaire va prendre une ampleur régionale après un premier décès. Puis, le dossierva faire la Une de la presse nationale lorsque l’enquête judiciaire va enfin remonter la piste d’un suspect. Cette histoire inspirera 20 ans plus tard le cinéaste Henri-Georges Clouzot pour le scénario de son film Le Corbeau, long métrage dont la trame reprend le principe des lettres anonymes. Qui était donc l’auteur de toutes ces lettres ? Pourquoi a-t-il agi ainsi ? Et enfin comment la justice va-t-elle réussir à le démasquer ?

Un récit documentaire de Adrien Carat 

Invitée : 

Francette Vigneron, historienne, autrice avec le dessinateur Antoine Quaresma de la BD : "L'oeil du tigre. Des lettres anonymes de Tulle au Corbeau de Clouzot", éditions Maïade (2017)  ; En 2004, elle avait publié un premier livre sur le sujet : L'oeil de tigre : enfin la vérité sur l'affaire des lettres anonymes de Tulle, édition Copier Coller

Merci à la comédienne Cécile Ribault Caillol (Angèle Laval), et aux comédiens Philippe Pierrard (le préfet Gervais) et Aurélien Labruyère _(le journaliste)_d'avoir prêté leurs voix pour la lecture des textes.

▶︎ Une émission en partenariat avec Retronews le site de presse de la Bibliothèque nationale de France.

L’affaire des lettres anonymes de Tulle

Extrait : Le Matin, 30 décembre 1921 :

Les habitants de Tulle en proie depuis trois ans au démon de la calomnie : des lettres anonymes répandues à profusion ont amené les esprits à un inquiétant état d’exaspération

Programmation musicale : 

  • Katerine Ottosen/Marc Colin : Eye of the tiger (2008)
  • L/Raphaele Lannadère : Jalouse (2011)
  • Joe Cocker : The letter (1970)
L'équipe