Aujourd’hui dans Affaires sensibles, l’histoire de la révolution égyptienne. Invitée Claude Guibal, grand reporter pour France Inter, ancienne correspondante en Egypte de 1997 à 2012 et auteure de l’ouvrage L’Egypte de Tahrir, anatomie d’une révolution au Seuil.

Des manifestants antigouvernementaux égyptiens brandissent des drapeaux égyptiens sur la place Tahrir du Caire le 10 février 2011, le 17e jour des manifestations contre le régime du président Hosni Moubarak.
Des manifestants antigouvernementaux égyptiens brandissent des drapeaux égyptiens sur la place Tahrir du Caire le 10 février 2011, le 17e jour des manifestations contre le régime du président Hosni Moubarak. © AFP / PEDRO UGARTE

Début 2011, des millions d’Egyptiens descendent dans la rue pour réclamer le départ d’Hosni Moubarak. Il ne leur faudra que 18 jours pour mettre un terme aux 30 années de règne de celui qu’on surnomme le pharaon.

Hosni Moubarak est la nouvelle victime du « printemps arabe ». Cette vague révolutionnaire, qui débute en Tunisie le 17 décembre 2010 avec l’immolation de Mohammed Bouazizi, conduit d’abord à la chute du dictateur Zine el-Abidine Ben Ali.

Pour les Egyptiens, tout démarre le 25 janvier 2011 avec une manifestation qui se déroule place Tahrir, littéralement la place de la Libération. Une immense place au cœur du Caire, deuxième ville d’Afrique. En quelques jours, la capitale du pays va être le théâtre de gigantesques manifestations, et les autres villes du pays vont suivre son exemple.

Le 11 février 2011, le peuple égyptien accueille le départ d’Hosni Moubarak avec joie et soulagement. Le conflit a été d’une violence inouïe : plus de 850 manifestants sont morts.

Nous allons vous faire revivre cette révolution tout en tentant de vous donner les clés de compréhension de cette société égyptienne où l’on croisera : des cyber-activistes, un prix Nobel de la paix, des frères musulmans, des manifestants révoltés et un dictateur complètement dépassé.

Invitée Claude Guibal

Claude Guibal, grand reporter au service international de Radio france, ancienne correspondante en Egypte de 1997 à 2012 et auteure, avec Tangi Salaün, de l’ouvrage L’Egypte de Tahrir, anatomie d’une révolution paru aux éditions du Seuil en 2011. 

Ressources complémentaires

Programmation musicale :

  • Mohamed MOUNIR : Ezzay
  • CAIROKEE/Aida EL AYOUBY : Yal midan
  • PJ HARVEY/Ramy ESSAM : The camp
  • TAMINO : Habibi
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.