6 juin, les alliés sont en Normandie, 19 août la Libération de Paris débute, 20 août, l’occupant exige que les Vichystes partent pour l’Allemagne, Pétain rechigne et cède. Le 8 septembre, il est à Sigmaringen. Un nouveau gouvernement fantoche s’installe dans le château de cette petite ville du sud dominant le Danube.

Une vue générale du château des Hohenzollern depuis les rives du Danube à Sigmaringen en Allemagne, le 23 avril 1945 - C'est là que fut détenu le Maréchal Pétain et d'autres collaborateurs du gouvernement de Vichy
Une vue générale du château des Hohenzollern depuis les rives du Danube à Sigmaringen en Allemagne, le 23 avril 1945 - C'est là que fut détenu le Maréchal Pétain et d'autres collaborateurs du gouvernement de Vichy © Getty / Maurice EDE/Gamma-Keystone

Il s’appellera successivement « Délégation gouvernementale française pour la défense des intérêts français  en Allemagne » puis « Commission gouvernementale française pour la défense des intérêts nationaux ». Pendant 7 mois et 22 jours, loin du chaos de la guerre, va se jouer un mélodrame dans un décor d’opérette et une atmosphère de désenchantement. Que va-t-il se passer dans ce château pendant ces 8 mois ? Les archives sont rares ! Nous allons vous raconter en six actes ce mélo suicidaire : à la fois la fin du collaborationnisme, cette tendance dure de la collaboration et celle du gouvernement qui, à Vichy, a dirigé une partie de la France pendant 4 ans. Ceux qui ont trahi la République.

Un récit documentaire de Bertrand Rothé et Odile Conseil 

Invité : 

L'historien Jean-Paul Cointet, professeur émérite des universités. Auteur de Sigmaringen  (Perrin, poche Tempus, 2014) 

Programmation musicale : 

  • Anne Sylvestre : L'habitant du château
  • Blossom Dearie : How do you say auf wiedersehen ?
  • Woodkids : Horizons into battlegrounds (2020)
L'équipe