Retour sur les attentats de mars 2012 à Toulouse et Montauban. Onze jours qui font basculer la France dans une nouvelle ère : celle de la violence djihadiste implantée sur son sol.

Une photo d'illustration montre les journaux nationaux français affichant, le 22 mars 2012, les premières photos de Mohammed Merah.
Une photo d'illustration montre les journaux nationaux français affichant, le 22 mars 2012, les premières photos de Mohammed Merah. © Maxppp / IAN LANGSDON/EPA

Onze jours d’une barbarie inouïe durant lesquels sept personnes sont sauvagement assassinées en pleine rue : 3 militaires, 3 enfants juifs et leur professeur.

L’auteur de ces massacres est un jeune Toulousain de 23 ans, Mohamed Merah. Un salafiste en croisade venu chercher la récompense d’Allah dans le sang.

La France n’avait pas connu ça depuis la vague d’attentats organisés à Paris en 1995 par le Groupe Islamique Armé.

Pendant 17 ans, le pays s’est cru préservé des attaques sur son sol – contrairement à l’Espagne en 2004 ou à la Grande-Bretagne en 2005.

Mais l’affaire Mohamed Merah met fin à cette illusion. Le 19 mars 2012 et pour la première fois, le plan Vigipirate est élevé à son niveau maximum - écarlate. Il le restera depuis presque sans interruption.

Vidéo INA :

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Invité Alex Jordanov

Alex Jordanov est journaliste d'investigation et documentariste. Il a travaillé notamment pour Capa et sillonné de nombreux pays du Moyen Orient. Il a enquêté pendant près de deux ans pour son premier livre " Merah, l'itinéraire secret " paru aux Nouveau Monde éditions en 2015. Ce soir, Canal + diffuse son dernier documentaire "The Game, de la street à Wall Street" - un film qui célèbre l'épopée musicale et financière du hip hop

Cette émission, déjà diffusée le 16 février 2016, recevait alors Jean-Manuel Escarnot , correspondant à Toulouse pour Libération. Spécialiste des questions djihadistes, il a couvert l’affaire et co-écrit, avec Franck Heriot, en 2012, une enquête sur la dérive de Mohamed Merah: Vous aimez la vie, j’aime la mort ! – publiée aux Éditions Jacob-Duvernet. Vous pouvez ré/écouter l'entretien de Jean-Manuel Escarnot ici.

Programmation musicale

  • DRALMS : Pillars and pyre
  • DETROIT/Bertrand CANTAT/Pascal HUMBERT : Droit dans le soleil
  • Bibby WOMACK/Lana DEL REY : Dayglo reflexion
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.