Aujourd'hui dans Affaires Sensibles : le 21 mai 2015, un riche rentier est kidnappé par cinq malfrats dans l’agglomération toulousaine. Invité Jean Cohadon, journaliste police justice à Toulouse pour quotidien régional La Dépêche qui a suivi cette affaire

Photo de Aiguafreda à Begur, sur la Costa Brava, le 28 août 2018.
Photo de Aiguafreda à Begur, sur la Costa Brava, le 28 août 2018. © AFP / LLUIS GENE

Nous l’appellerons Michel B. Trimbalé en voiture et en camping-car dans plusieurs appartements sous les palmiers de la côte Est de l’Espagne, Michel B, la cinquantaine, va vivre sept semaines d’horreur et verser à ses geôliers, des voyous à l’ancienne au passé judiciaire entaché de nombreux crimes, plus de 1,5 million d’euros.

Un enlèvement d’homme d’affaires qui rappelle celui du baron Empain à Paris en 1975 séquestré pendant 63 jours sauf qu’ici, et c’est inédit, c’est la victime elle-même qui finance sa libération.

Chez les proches de Michel, personne ne se doute de rien. Il faut dire que le rentier leur envoie des messages : “Besoin de prendre l’air” leur écrit-il. Il les rassure, contraint, un fusil sur la tempe. La victime est en fait sous l’emprise de ces malfaiteurs chevronnés et continuera, même après sa libération à leur virer des centaines de milliers d’euros, sans porter plainte.

Invité Jean Cohadon 

Avec nous pour en parler Jean Cohadon, journaliste police justice à Toulouse pour quotidien régional La Dépêche qui a suivi cette affaire qui s’est soldée par un procès de quinze jours aux Assises de Bordeaux en juin 2019.

Programmation musicale :

  • Gérard GENTY : Le camping car
  • HOLLYDAYS : Les insatisfaits
  • RED HOT CHILI PEPPERS : Road trippin
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.