Aujourd’hui dans Affaires Sensibles l’affaire Thierry Paulin, plus connu sous le nom de tueur des vieilles dames.

Thierry Paulin
Thierry Paulin © Sipa

Ce nom est resté dans la mémoire des Parisiens. Et pour cause : Cet homme a avoué 21 meurtres. La justice lui en attribuera 18 mais aujourd’hui encore on sait que ce nombre est bien au dessous de la réalité.

Derrière ce nom, se cache donc des crimes, tous de vieilles dames, tous à Paris entre octobre 1984 et novembre 1987 d'où la psychose et une enquête longue, à l’ancienne, sans informatique et internet, faite de quelques indices, de regroupements d’informations, d’un peu de chance et de malchance.

Derrière ce nom, se cachent aussi les vies de 18, 21 vieilles dames ou plus, vivant seules à Paris, abandonnées de tous et dont on se rappelle l’existence et la fragilité durant ces mois de panique où un meurtrier les tue l'une après l'autre.

Derrière ce nom enfin, se cache une vie, celle du meurtrier. Elle fut courte, faite d’abandon, d’exil, de rencontres, d’amour et d’amants. A 21 ans, il découvre Paris, ses nuits et ses fêtes, et l’amour aussi, dans les bras d’un homme. Ensemble, ils tueront un temps, puis c’est seul que Thierry continuera sa sinistre besogne.

Après le récit, nous recevrons en seconde partie Serge Bornstein, neuropsychiatre, expert national pour la justice . Il a rencontré à plusieurs reprises Thierry Paulin et a écrit un livre : L’Assassin des vieilles dames .

Thierry PAULIN, le tueur présumé de 18 vieilles dames à Paris entre 1984 et 1987 est mort des suites du sida. Retropsective de son parcours de tueur en série sur des images et des photos d'archives. (17 avril 1989)

17 avril 1989 6018 vues 01min 26s
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.