Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’histoire de Luxleaks, ou comment un État, le Luxembourg, l’un des pays fondateurs de l’Union Européenne, vole dans les poches de ses voisins.

Procès LuxLeaks - le lanceur d'alerte, Antoine Deltour quitte le palais de justice à Luxembourg le 26 Avril 2016
Procès LuxLeaks - le lanceur d'alerte, Antoine Deltour quitte le palais de justice à Luxembourg le 26 Avril 2016 © AFP / JOHN THYS

Au début de la construction européenne, c’était l’acier qui coulait dans les veines de ce petit pays industriel et ouvrier. Soixante-dix ans après le traité de Rome, en proposant des avantages fiscaux défiant toute concurrence à de grandes multinationales, le Luxembourg est désormais le pays qui possède le PIB par habitant le plus élevé de l’Union Européenne.

Comme lors de l’affaire Offshore Leaks, SwissLeaks ou dernièrement celle qu’on nomme les Panama Papers, l’affaire Luxleaks prend son essor après la publication de documents par l’International Consortium of Investigative Journalists, un consortium de journalistes et de médias internationaux qui travaillent en collaboration sur un volume important de documents émanant de lanceurs d’alerte, les analysent puis les publient. Ainsi, le 5 novembre 2014, ce consortium publie 28 000 documents qui mettent en lumière les montages financiers de grandes entreprises pour transférer leurs profits au Luxembourg afin qu’ils n’y soient pas taxés ou très faiblement. Une manœuvre destinée à échapper à l’impôt dans les pays où pourtant ces entreprises font leurs profits. Derrière cette fuite, il y a notamment un homme, Antoine Deltour, ancien salarié du cabinet d’audit Price waterhouse Coopers, l’un des Big Four de l’audit mondial, qui décide un jour de donner ces documents à un journaliste français, Edouard Perrin. En 2012, il est le premier à utiliser ces documents et à raconter l’histoire de ces accords fiscaux anticipés, qu’on nomme « tax ruling » au sein d’une émission Cash Investigation produit par Premières Lignes. Deux ans plus tard, ce sont ces mêmes documents qui sont au cœur de l’affaire Luxleaks.

Depuis ces enquêtes, que s’est-il passé ? L’alerte a-t-elle été entendue ? Que sont devenues les tax-rulling ? Comment le Luxembourg et l’Europe ont-ils fait face à ce scandale ? Qui sont les accusés et les condamnés du scandale Luxleaks ?

Pour répondre à ces questions, à la suite du récit, nous recevrons notre confrère Nicolas Cori, co-fondateur du journal en ligne Les Jours, qui publie depuis plusieurs mois une enquête sur l’évasion fiscale au Luxembourg et dont le dernier article révèle le traitement fiscal avantageux accordé par le Luxembourg à la société française Engie, dont l’État français est actionnaire.

PROGRAMMATION MUSICALE :

  • LYKKE LI, No rest for the wicked

  • Etienne DAHO, En surface

  • ALT J, Left hand free

Vidéo INA :

►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.