Dernier volet de notre semaine consacrée à l'humour avec une fiction de Charif Ghattas, réalisée par Pascal Deux. Pour parler de Desproges et commémorer les trente ans de sa disparition,nous recevons sa fille Perrine Desproges et le réalisateur Yves Riou.

Pierre Desproges, 1987
Pierre Desproges, 1987 © Getty / Louis MONIER/Gamma-Rapho

18 avril 1988 à Paris.

Il a été journaliste à L'Aurore, puis débute à la télévision sur TF1 dans l’émission de Jacques Martin,Le Petit Rapporteur. À la radio, il est le procureur fantasque du Tribunal des flagrants délires sur France Inter. Auteur de spectacles, il a aussi présenté l'émission humoristique La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède sur FR3.

Ça c’est le portrait officiel donné par Wikipedia, mais comment rester dans le classique, le convenu avec Pierre Desproges ?

Comment ne pas aborder les rives de l’obsession desprogienne : L'humour, son humour ? La provocation disait Bertolt Brecht est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.

Pierre Desproges rajoutait dans un interview à  L’Événement du jeudi en octobre 86 :« L’humour, c’est le droit d’être imprudent, d’avoir le courage de déplaire, la permission absolue d’être imprudent. »

Franc-tireur, Desproges dégomma consciencieusement tous les notables, et arrivistes de son temps ceux que la notoriété grisaient et rendaient insupportables, tous ces donneurs de leçons et inventeurs de théories vides, qui n’étaient à ses yeux que des prétentieux ! Mais pas seulement ! Desproges riait aussi de ceux qu’il aimait !

Non content de moquer ses têtes de turcs favorites, Bernard Henri Levy ou Marguerite Duras, «  qui n’a pas écrit que des conneries ajoutait-il, elle en a aussi filmé… !, il ajoutait à sa liste Montand, Aragon, Sartre et Lacan. Il s’en prenait aussi aux éminences grises dans des devinettes que lui seul pouvait poser : « Parmi ces quatre mots, chassez l’intrus : métastase, Schwartzenberg, chimiothérapie, avenir… »

Faut-il rire de tout ? 

A cette question essentielle, Desproges avait trouvé la réponse, la formule dans l’émission Le tribunal des flagrants délires. Ce jour l’invité était Jean Marie Le Pen, et le réquisitoire du procureur Desproges est sans appel : «J’aime bien rire de tout mais pas forcément avec tout le monde. Je veux dire que je préfère rire d’Auschwitz avec un juif que de jouer au scrabble avec Klaus Barbie. »

Extrait du scénario

Pierre allume une cigarette. 

Pierre : Où j’en étais ? 

Hélène : A la nullité de tes semblables. 

Pierre : Ah oui. Hélène : Sauf que ce n’est pas le sujet. 

Pierre : Détrompe-­toi, c’est presque toujours le sujet. 

Hélène : Tu as commencé à écrire quelque chose ? 

Pierre : Oh là là, pas du tout. 

Hélène : OMS 1, ça veut dire quoi alors ? 

Pierre : T’as fouiné dans mon bureau ?

Hélène : Je n’ai pas fouiné, je suis rentré dans ton bureau et je suis tombé sur un cahier sur lequel il est marqué : OMS 1. Je demande c’est quoi que ce cahier. Je suis curieuse, c’est tout. Mais si tu préfères me voir afficher une parfaite et totale indifférence, je peux, j’en suis capable, je peux le faire… 

Pierre : One man show.

Invités Perrine Desproges et Yves Riou

Perrine Desproges, fille de Pierre, auteure du livre avec Cécile Thomas, « Desproges par Desproges » et Yves Riou, acteur, réalisateur, et auteur de nombreux documentaires
Perrine Desproges, fille de Pierre, auteure du livre avec Cécile Thomas, « Desproges par Desproges » et Yves Riou, acteur, réalisateur, et auteur de nombreux documentaires © Radio France / Valérie Priolet

Perrine Desproges, fille de Pierre, auteure du livre avec Cécile Thomas, « Desproges par Desproges » aux éditions de Courroux. 80% d’inédits, 600 documents, 340 pages ! À l’occasion de l’ouverture de ses archives et pour commémorer les trente ans de sa disparition en avril 2018, la naissance d’une nouvelle maison : les éditions du Courroux, fondées par Perrine Desproges. Photographies, manuscrits, lettres d’amour et du service militaire, dessins et collages, réquisitoires, reportages introuvables, interviews exhumées : Desproges comme vous ne l’avez jamais lu ! Perrine Desproges est aussi co-auteur avec Cécile Thomas et Christophe Duchiron du film  "Pierre Desproges, une plume dans le culte" Production INA /PMP productions/ France TV). Le film de 52 minutes sera diffusé le 15 avril à 9h25 sur France 5.

Yves Riou, acteur et réalisateur, auteur de nombreux documentaires avec son complice Philippe Pouchain diffusés sur France télévisions et Arte. Il a réalisé le film qui sera diffusé ce soir sur France 3,  PEUT-ON RIRE DE TOUT ?  

Génération Desproges

Le scénariste Charif Ghattas

Sa bio à retrouver ici

Générique

« Desproges l’écriveur» de Charif Ghattas

Avec : 

  • Cyril Couton - Pierre Desproges
  • Pauline Ziadé - Hélène Desproges
  • Pierre-Jean Pagès - Guy Bedos
  • Et la voix de Julie Pouillon
  • Bruitage : Elodie Fiat
  • Prise de son, montage et mixage : Julien Doumenc, Bastien Varigault
  • Assistante à la réalisation : Léa Racine
  • Réalisation : Pascal Deux

Programmation musicale:

  • Alain SOUCHON : On s'aime pas 
  • Alain CHAMFORT : Exister 
  • GRAND CORPS MALADE : Dimanche soir 
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.