Aujourd’hui l’histoire d’un drame social qui cause la mort de 123 femmes, par an en France, sous les coups de celui qu’elles avaient choisi comme amoureux, amant, mari, père de leur enfant.

Violences conjugale
Violences conjugale © Maxppp / Lionel VADAM/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Il y a quelques jours, Place de la République et dans plusieurs villes de France, des centaines de femmes se sont retrouvées, portant sur leurs bras ou en haut de pancartes le hashtag #MeToo. Elles aussi, avaient été victimes de harcèlement et de violences

Depuis que quelques actrices ont révélé dans la presse avoir été victimes de harcèlement et d’agressions sexuelles de la part du producteur américain Harvey Weinstein, une parole s’est libérée sur les réseaux sociaux, puis dans la rue…  Parler, parler pour se retirer un poids, pour redevenir soi. Parler puis pour certaines aller jusqu’au procès, et faire que la loi les protège de nouveau.

Des violences, les femmes en sont victimes chaque jour, de tout ordre.

Vendredi dernier, c’est la violence conjugale qui a fait la Une du magazine Elle. Elles sont neuf, neuf femmes anonymes à avoir accepté de poser en couverture pour ne plus se taire, pour ne plus être victime. Parler et raconter pour prévenir, pour en libérer d’autres des griffes de leur homme violent. 

L’an dernier, elles ont été 123 victimes de féminicides. 123 femmes mortes sous les coups et par les mains de celui qu’elles avaient choisi comme amoureux, amant, père de leur enfant. Combien sont-elles à en avoir parlé à leurs proches ? A porter plainte ? Combien étaient-elles à ne pas avoir été assez protégées ?

Comme en écho à ces neufs femmes en Une de Elle, vous allez entendre dans le cadre de cette émission d’autres voix de femmes qui, entre 1975 et 2015, ont parlé à la radio ou à la télévision de leur quotidien, des femmes victimes de violences conjugales, qu’elles soient physiques, sexuelles ou psychologiques. Par elles et avec elles, nous tenterons de comprendre les mécanismes de la violence, leur souffrance et leur résistance ainsi que l’emprise qu’ont ces hommes sur ces femmes, tout en évoquant les évolutions législatives ainsi que la réalité des chiffres, aujourd’hui en France en 2017.

L'invitée : Françoise Brié

Directrice de la fédération nationale solidarité femmes et membre du Haut Conseil à l’égalité et de la Mission Interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences.

Les références

Vidéo INA : 

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles , une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Programmation musicale

  • Lauryn Hill : Doo wop (that thing)
  • ABD AL MALIK : Ma joie
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.