En 1982, Le Coral, centre autogéré accueillant enfants et jeunes adultes en difficulté encadrés par des professionnels aux méthodes éducatives alternatives, se retrouve au cœur d’une affaire judiciaire. Des actes de pédophilie s’y seraient déroulés. Une plainte est déposée par des parents de pensionnaires.

La commune d'Aimargues dans le Gard où se trouvait le centre autogéré Le Coral
La commune d'Aimargues dans le Gard où se trouvait le centre autogéré Le Coral © Maxppp / Dominique André/BIM

Un homme, Jean-Claude Krief, qui a séjourné en observation dans ce lieu de vie, évoque même l’existence d’un véritable réseau pédophile. La presse s’empare de l’affaire, et l’on parle vite des « ballets bleus du Coral », des noms de personnalités apparaissent dans le dossier, et l’opinion s’émeut. De l’émotion mais aussi de la division. Car, entre la fin des années 1970 et le début des années 1980, le débat sur la pédophilie est d'actualité. Certains intellectuels posent clairement la question de la sexualité de l’enfant et de l’adolescent. Après tout, doit-on l’interdire ?

(Un récit d'Adrien Morat) 

L'invité

Pierre Verdrager, sociologue, auteur de L'enfant interdit. Comment la pédophilie est devenue scandaleuse, chez Armand Colin (2013). Son site c'est ici

Programmation musicale : 

  • Nino Ferrer : La Maison près de la Fontaine (1972)
  • George Michael : Father Figure (1985) 
  • Michael Jackson : P.Y.T. (Pretty Young Thing) (1982)
  • Sébastien Tellier : A ballet (2020)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.