Une fiction écrite par Anne-Claire Jaulin et Cristèle Alves Meira, réalisée par Michel Sidoroff. C'est une histoire qui commence à la fin du XVIIIè en Suisse et ne trouve sa conclusion judiciaire qu’au XXIè siècle. Invitée Camille Ducellier, plasticienne et réalisatrice du film expérimental « Sorcières mes Sœurs ».

Anna Göldi : sorcière ou bouc-émissaire ?
Anna Göldi : sorcière ou bouc-émissaire ? © Getty

La fiction d’aujourd’hui raconte un voyage dans l’histoire, l’histoire d’une sorcière, Anna Göldi, qui commence au XVIIIè siècle en Suisse et ne trouve sa conclusion judiciaire que deux siècles plus tard !

Le 18 juin 1782, condamnée à mort, Anna Göldi est décapitée après 17 semaines et 4 jours de détention. 

Un journaliste suisse, Walter Hauser, débute une enquête dans les années 2000. Grâce à ce travail qu’il a mené pendant plusieurs années, il a prouvé l’erreur judiciaire  qui a fait condamner à tort Anna Göldi.

Plus de deux siècles plus tard, Anna Göldi est enfin réhabilitée et un musée est ouvert en son hommage en 2007 dans le canton de Glaris, en Suisse.

Longtemps chassée puis longtemps oubliée, la sorcière revient depuis quelques années. Où ? Pourquoi ? Quelle place faire à cette figure féminine qui a si longtemps symbolisé la « femme subversive »?

Ce n’est effectivement pas un hasard si les sorcières reviennent aujourd’hui à la faveur de tout un questionnement sur les femmes, leur identité, leur liberté et leur indépendance longtemps restées dans la clandestinité en raison de leur mystère ? 

Persécutées, moquées ou salies, les sorcières reviennent sous un éclairage positif. Féministes, écologistes, anticapitalistes, tous pourraient s’en revendiquer !

Extrait du scénario

SEQ. 2 - MAISON DES TSCHUDI / CHAMBRE D’ANNA 

Automne 1780 Anna Göldi se déshabille pour se mettre au lit. A travers une fenêtre ouverte, on entend le chant des insectes nocturnes et un loup qui hurle au loin. Soudain, la porte s’entrouvre (ça grince comme une porte en bois). Anna se retourne en esquissant un cri mêlé aux pas de Monsieur Tschudi sur le parquet qui craque. De nature franche et peu timide, Anna Göldi tient tête à son maître avec un certain aplomb. C’est une femme forte, indépendante. 

Mr TSCHUDI Anna ? 

ANNA GÖLDI Monsieur ! Vous m’avez fait peur. 

Mr TSCHUDI Loin de moi cette idée. 

ANNA GÖLDI Tournez-vous je vous prie. Laissez moi me rhabiller. Anna s’empresse d’enfiler une chemise. Le hurlement du loup se fait un peu plus insistant. 

Mr TSCHUDI Si je me tourne, je ne verrai plus votre poitrine si généreuse. 

ANNA GÖLDI Monsieur, je ne suis pas d’humeur ! Mr Tschudi s’assoit sur le lit. On entend le lit grincer. 

Mr TSCHUDI Votre couche est bien confortable. 

ANNA GÖLDI Allons Monsieur, s’il vous plait, laissez-moi. Je vous ai déjà dit. 

Mr TSCHUDI Chose dite n’est pas forcément recevable. Surtout de la part d’une belle femme comme vous.

Le hurlement du loup plus insistant maintenant devient inquiétant, Anna Göldi ferme la fenêtre en la claquant d’un coup ferme, signe de la précarité du grenier dans lequel elle vit. 

Mr TSCHUDI De quoi avez-vous peur ? 

ANNA GÖLDI Je ne veux pas me plier à ce jeu. 

Mr TSCHUDI Qui vous parle de cela ? C’est moi le maitre qui me plierai à vous. 

ANNA GÖLDI Pensez à votre petite Anna Maria, si elle nous voyait. Elle vient souvent me voir la nuit. 

Mr TSCHUDI La petite est avec sa mère dans notre chambre. 

ANNA GÖLDI (ferme) Partez je vous prie. Je l’entends déjà monter les escaliers... Anna se rapproche de Monsieur Tschudi, elle lui prend le bras pour l’obliger à se lever. Mr Tschudi se lève et se colle contre elle. 

Mr TSCHUDI Vous avez l’ouï aussi fine que votre peau est douce. 

ANNA GÖLDI Partez maintenant ! Partez ou je crie ! Mr Tschudi s’approche d’Anna, il la violente. On entend la respiration agacée d’Anna. Il lui souffle à l’oreille. 

Mr TSCHUDI Vous me faites du chantage ? C’est un petit jeu bien médisant pour une femme de votre condition. Mr Tschudi embrasse le cou d’Anna. 

ANNA GÖLDI Non !

Elle le gifle. 

Mr TSCHUDI Salope ! Ici, c’est moi qui dicte les règles ! 

WALTER HAUSER (voix narrative adressée au Parlement) Anna a tout ce qu’un homme peut désirer : elle a du caractère, elle est belle, et puis... elle est célibataire. Mais elle ne sait ni lire, ni écrire, elle est inoffensive. Lui, Johann Jakob Tschudi est un homme influent : il est docteur, juge et membre du conseil. À l’époque, il n’y avait pas de séparation des pouvoirs. L’exécutif et le judiciaire entremêlés, le pouvoir de Tschudi et de sa famille n’en était que plus grand.

Invitée Camille Ducellier

Camille Ducellier est plasticienne et réalisatrice, auteure de plusieurs livres et films. Vous pouvez consulter son site ici. Elle a  investi le champ de la Sorcellerie dans ses créations avec par exemple le film « Sorcières, mes sœurs » ou encore son « Guide pratique du féminisme divinatoire » 

Elle parle du retour des Sorcières avec son documentaire interactif « Reboot Me » Prix web art 2015 et le reportage Voyage hors du corps, elle réalise et travaille sur des formes documentaires expérimentales, sur l’art divinatoire ou le voyage astral, accessibles en ligne. !

  • son site => camilleducellier.com
  • son  actualité => la mise en ligne du podcast COVEN PANTIN, série docu 4x10mn, CND, 2019 : Camille Ducellier a participé à un cercle de femmes d'habitantes de Pantin autour de l’idée de « prendre soin » et sans autre objectif que de faire Coven – *du latin convenio qui signifie être ensemble ou se rassembler . Ce rassemblement a été rendu possible par le projet IMAGINE, conçu par le CND pour des femmes de la Seine Saint-Denis. Pendant 16 jours sur un an, il invite un groupe d'habitantes à une mise en mouvement du corps et de la pensée, autour de la notion de soin. Le matin est dédié à la pratique avec une chorégraphe. L’après-midi propose des interventions par lesquelles continuer à explorer le corps de la femme, ses histoires, ses enjeux de domination et d’émancipation. Prendre soin de soi est aussi une manière de se saisir des soucis du monde. Ce podcast est dédié à la deuxième édition d’IMAGINE Pantin, qui s’est déployée entre novembre 2018 et mai 2019.  
Camille DUCELLIER
Camille DUCELLIER © Radio France / Valérie Priolet

Scénaristes Anne-Claire Jaulin et Cristèle Alves Meira

Pour en savoir plus sur Anne-Claire Jaulin c'est ici et sur Cristèle Alves Meira

Ressources complémentaires 

Archive : itw de Mona Chollet journaliste et écrivaine qui nous donne sa définition de la sorcière, Penser les femmes d'aujourd’hui , c’est quoi une sorcière aujourd’hui ? » sur France Inter dans l’émission estivale « Penser les femmes d’aujourd’hui «  de Leila Kaddour-Boudadi  diffusée le 25 juillet dernier. 

Générique 

« Anna Göldi : sorcière ou bouc émissaire ? » de Anne-Claire Jaulin et Cristèle Alves Meira

Avec : 

  • Quentin Baillot : Walter Haüser
  • Sarah Capony : Anna Göldi
  • Pierre Puy : Mr Tschudi
  • Frank Kronovsek : L’Huissier Blümer
  • Sandrine Le Berre : Anna Maria
  • Michel Sidoroff : Le conseiller
  • Aurélie Youlia : Mme Tschudi
  • Brigitte Lecordier : Suzanne
  • Marc-Henri Boisse : Le Président du Parlement
  • Jean-Luc Debattice : Le Juge
  • Daniel Krellenstein : Wolmar de Wyl
  • Matthieu Marie : Rudolf Steinmüller
  • Prise de son, montage, mixage : Philip Merscher, Fabien Capel
  • Bruitages : Sophie Bissantz
  • Assistant à la réalisation : Pablo Valero
  • Réalisation : Michel Sidoroff

Programmation musicale :

Sophie HUNGER : I put a spell on you

COCOROSIE : Gallow

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.