Aujourd’hui dans Affaires sensibles, histoire d’un film maudit, celui imaginé par Jacques Prévert dont Marcel Carné devait signer la réalisation. Invitée Carole Aurouet, enseignante et chercheuse à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, spécialiste de Jacques Prévert, de ses écrits comme de son cinéma.

L'actrice Anouk Aimée dans "La Fleur de l’âge", film inachevé de Marcel Carné en 1947.
L'actrice Anouk Aimée dans "La Fleur de l’âge", film inachevé de Marcel Carné en 1947. © AFP / LES FILMS MALHESHERBES / COLLECTION CHRISTOPHEL

Ce film a eu plusieurs noms : L’Île des enfants perdus, Les Vacances de Pâques et puis La Fleur de l’âge

Son histoire a connu plusieurs temps : celui des faits à l’origine du film, une mutinerie d’enfants d’un bagne de Belle-Ile en 1934 ; celui du Front Populaire et des premiers succès du poète et du réalisateur, celui de la Libération et d’un tournage chaotique. 

De ce film, il ne reste aucune image en mouvement. Juste des clichés de tournage, un poème, des manuscrits, des télégrammes et des souvenirs dans des cartons d’archives sonores de l’INA ou sur des bandes vidéos de documentaristes passionnées. 

De l’absence des bobines de ce film inachevé, est née une passion parmi les admirateurs cinéphiles de Prévert ou de Carné qui, depuis cette disparition, se sont mis en quête de retrouver ces images ou du moins de faire vivre de nouveau ce film disparu, jamais conçu. Le dernier auteur à s’être lancé dans cette quête se nomme Nicolas Chaudun. Il en a tiré un livre, intitulé L’Île des enfants perdus

Comment expliquer la mémoire si forte de ce film absent ? Comment l’île aux enfants perdus est-il devenu une relique cinématographique ? Quelles sont les raisons de l’arrêt du tournage ? Que souhaitait raconter Prévert ? Que souhaitait filmer Carné ? 

Invitée Carole Aurouet

Pour parler de cette histoire, en seconde partie, nous recevons Carole Aurouet, enseignante et chercheuse à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, spécialiste de Jacques Prévert, de ses écrits comme de son cinéma. Elle vient de faire paraître "ÉMILE SAVITRY, Un récit photographique" chez Gallimard et  on citera également Jacques Prévert, une vie  édité par Les nouvelles Editions en 2017 

Les ressources de RetroNews

« Le scandale des bagnes d'enfants » par Alexis Danan, Paris-Soir 23 novembre 1934

« Après la révolte des enfants : "fuir Belle-île" tel  est le rêve de tous les détenus », Le Petit Journal, 30 août 1934

Ressources complémentaire :

Programmation, musicale :

  • Yves MONTAND : Les feuilles mortes
  • Marainne OSWALD : La chasse à l'enfant
Les invités
  • Carole AurouetMaître de conférences HDR à l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.