Le souvenir perdu d'une insurrection jamais venue. Chroniques d'une France d'après guerre, chahutée par l'Histoire, ballottée entre l'Est et l'Ouest. Le pays connaît alors deux grandes vagues de grèves : d'abord au printemps puis celles, beaucoup plus violentes de novembre-décembre. Invité Robert Mencherini, historien

Les ouvriers des usines Renault en grève tiennent un meeting devant l'usine à Boulogne Billancourt le 28 avril 1947 pour exposer le but de leurs revendications à leurs camarades des autres ateliers.
Les ouvriers des usines Renault en grève tiennent un meeting devant l'usine à Boulogne Billancourt le 28 avril 1947 pour exposer le but de leurs revendications à leurs camarades des autres ateliers. © AFP / PIGISTE

Trois ans à peine après le traumatisme de l'occupation, dans les balbutiements d'une IVe République instable, le pays connaît une crise sociale et politique majeure.

1947, c'est une période qu'on imagine volontiers dans un noir et blanc charbonneux, où les ouvriers portent des grosses moustaches et travaillent 45h par semaine pour gagner quelques sous. Une période où la France recompose sa puissance industrielle : les enfants des campagnes partent en ville où ils peuplent les lignes de production des grandes usines. Car il faut reconstruire le pays. Quitte à sacrifier une génération.

Alors... Comment la grève est-elle née ? Quelles ont été les tractations et les alliances ? Comment les gouvernements successifs ont-ils géré la crise ? Mais aussi... quel rôle ont joué les dynamiques politiques internationales ?

Vidéo INA : 

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Invité  Robert Mencherini

Robert Mencherini, historien, auteur de « Guerre Froide, Grèves Rouges » paru aux éditions Syllepse réédité en 2017.

Ressource:

L'année 1947, sous la direction de Serge Berstein et Pierre Milza, presses de Sciences Po, 2000

Programmation musicale;

  • LES VILARS : Démission
  • Cyril MOKAIESH : Communiste
  • LES FATALS PICARDS : Le combat ordinaire
  • Bernard LAVILLIERS: Les mains d'or
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.