Aujourd’hui dans Affaires sensibles : le dossier des « Frégates de Taiwan ». Un scandale politico-financier qui nous replonge au cœur de la France des années 90.

C’etait un temps où la France fournissait des navires de combats à un pays d’Asie qui n’en n’avait aucune utilité mais qui en réclamait… Alors, on en vendait… La bonne affaire. C’était un temps où l’État français était tantôt complice de certaines transactions opaques réalisées par ses entreprises aux 4 coins du monde, tantôt aveugle face à des transactions qui dans le cas des Frégates pouvaient atteindre plusieurs milliards d’euros !

S’il est encore difficile aujourd’hui de résumer cette affaire, tant elle met en scène acteurs, lieux, et enjeux différents, on peut néanmoins, avec le recul, retracer la chronologie des faits. Et rien qu’avec ces éléments-là, on découvre un dossier de très grande ampleur. Et si depuis plus de 2 décennies, cette affaire continue de fasciner et d’inquiéter, c’est qu’il y a soupçon de pots de vin, de commissions et leurs inséparables rétro-commissions... En un mot comme en cent : de corruption. Des faits extrêmement graves sur lesquels la justice française n’a jamais réussi à trancher.

Après le récit, notre invitée, la journaliste indépendante Vanessa Ratignier. Elle est l’auteure avec Pierre Péan d’une enquête sur l’Affaire Clearstream dans la série documentaire Manipulations diffusée sur France 5 en 2011. Mais elle a aussi été amenée à travailler sur l’affaire des frégates et elle s’est rendue à Taiwan pour rencontrer certains protagonistes de cette affaire.

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.