Salman Rushdie à la soirée #ShowMeAHero à New-York, 2015
Salman Rushdie à la soirée #ShowMeAHero à New-York, 2015 © MaxPPP

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles : l’épisode de la Fatwa contre l’écrivain Salman Rushdie , en février 1989.

Cette affaire qui a tant défrayé la chronique pendant presque une décennie, vous la connaissez peut-être sous son nom autre appellation : celle desVersets Sataniques . Du nom de ce roman publié en anglais, chez un éditeur européen, par un auteur britannique, d’origine indienne et d’ascendance musulmane, que personne ne s’était donné la peine de lire mais qui a été très vite considéré par certains comme blasphématoire envers l’Islam.

C’est de ce « blasphème », justifié pour les uns et infondé pour les autres, qu’aboutira une fatwa du régime des Ayatollah Iraniens. Fatwa qui signe l’arrêt de mort de l’écrivain britannique et de ses éditeurs. Débute alors une véritable chasse à l’homme, condamnant Salman Rushdie à la clandestinité et soulevant dans le monde musulman une tempête qui fera une quarantaine de victimes et plus de deux cents blessés !

Pourtant, contrairement aux idées reçues, cette fatwa n’est pas le résultat de la rencontre entre un livre audacieux venu de l’occident et un esprit intolérant venu du Moyen-Orient. Non, car ici le contenu du livre de Salman Rushdie tient en définitif un rôle totalement marginal ! Et en réalité, derrière cette fatwa, l’unique objectif est politique !

Après le récit, pour tenter de comprendre les rouages derrière toute cette affaire, nous recevrons Ramine Kamrane , professeur émérite d’histoire contemporaine. Spécialiste de l’Iran et de son système politique, un pays dont il a dû s’exiler au début des années 1980. Membre du comité de soutien de Salman Rushdie en France, il est également l’un des signataires del’Appel des 50 intellectuels iraniens en soutien à l’écrivain face à la fatwa. Auteur de multiples ouvrages en référence à l’Iran, son dernier livre intitulé Le problème théologico-politique de l'islam. Le livre infaillible , est paru en 2013 aux éditions L’Harmattan.

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.