Retour sur l’un des accidents aériens les plus marquants du siècle dernier : le crash de la Caravelle Ajaccio-Nice, le 11 septembre 1968.

La Une de "Nice Matin l'Espoir" du 11 septembre 1968 annonçant l'accident de la Caravelle Ajaccio Nice.
La Une de "Nice Matin l'Espoir" du 11 septembre 1968 annonçant l'accident de la Caravelle Ajaccio Nice. © Maxppp / PHOTOPQR/NICE MATIN/REPRO

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, retour sur l’un des accidents aériens les plus marquants du siècle dernier : le crash de la Caravelle Ajaccio-Nice, le 11 septembre 1968.

Voilà bientôt un demi-siècle que « L’affaire de la Caravelle » défraie régulièrement l’actualité à l’occasion d’un spectaculaire rebondissement, d’une date anniversaire ou encore des révélations sur le tard de nouveaux témoins. De leurs côtés, les familles et les proches des 95 victimes de cette catastrophe, continuent de se battre pour que toute la lumière soit faite dans ce dossier… Car malgré plusieurs années de recherches et d’investigations, malgré le rapport d’une commission d’enquête technique, malgré les déclarations de certains responsables politiques… Force est de constater que de nombreuses zones d’ombres planent, encore et toujours, sur l’accident de cet avion d’Air France, qui s’est abîmé en mer, à quelques dizaines de kilomètres des côtes, par une matinée ensoleillée !

Des doutes renforcés par la découverte, ces dernières années, de plusieurs documents d’archives issus des bibliothèques et des réserves de l’armée. Des éléments qui viennent remettre en question toute l’enquête menées par les autorités de l’époque et qui, de fait, battent aussi en brèche la version officielle jusque-là admise : à savoir que le crash de la Caravelle serait dû à un incendie d’origine accidentel… A sa place et sur la base de ses éléments se dessine alors un tout autre scénario, déjà envisagé à l’époque, un scénario beaucoup plus inquiétant et révoltant, selon lequel ce serait un missile d’entraînement qui aurait touché en plein vol la Caravelle d’Air France, conduisant ainsi au désastre que l’on sait…

Alors… que s’est-il donc passé dans le ciel au-dessus de la Méditerranée en cette matinée du 11 septembre 1968 ? Dans quelles conditions la Caravelle du Vol 1611 d’Air France qui reliait Ajaccio à Nice a-t-elle disparu des radars alors qu’elle s’approchait des côtes ? Comment se sont déroulées les opérations de recherche ? Et enfin quelles ont été les méthodes et l’organisation de l’enquête ?

Après le récit, pour revenir avec nous sur cette affaire, nous recevrons un invité exceptionnel en la personne de Mathieu Paoli,président de l’association des familles des victimes de la Caravelle, il a perdu ses parents dans le crash de l’avion et il se bat depuis sans relâche pour que les pouvoirs publics acceptent enfin de mener une enquête digne de ce nom autour de la catastrophe ! Il nous présentera des documents qui prouvent sans l’ombre d’un doute que l’Armée, et donc l’État, ont délibérément menti dans cette affaire !

Vidéo INA :

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Les invités
Les références
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.