Le 13 juin 1981 à Paris : les policiers font une découvre macabre dans le Bois de Boulogne : Dans un fourré, à quelques pas du lac, ils tombent sur deux valises contenant le corps dépecé d’une jeune femme.

Issei Sagawa qui s'est rendu célèbre pour avoir tué et en partie mangé une étudiante néerlandaise à Paris en juin 1981 escorté par des policiers français en civil le 17 juin 1981, au siège de la préfecture de police de Paris, après un interrogatoire.
Issei Sagawa qui s'est rendu célèbre pour avoir tué et en partie mangé une étudiante néerlandaise à Paris en juin 1981 escorté par des policiers français en civil le 17 juin 1981, au siège de la préfecture de police de Paris, après un interrogatoire. © AFP / DOMINIQUE FAGET

Ils remontent rapidement la piste de son assassin : un certain Issei Sagawa, un étudiant japonais brillant et de nature timide. Il a tué sa camarade Renée Hartevelt avant de se livrer à des actes anthropophages et de dévorer en partie son corps. Le profil pour le moins atypique du cannibale divise les enquêteurs et les psychiatres. Ce cas unique de crime en France soulève de sérieuses questions pour la  justice française : l’assassin était-il fou au moment de ses actes ? L’affaire connait un retentissement international à l'époque et crée une gêne diplomatique entre le Japon et la France.

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Invitées Nicole Caligaris et Arianne Casanova

  • Nicole Caligaris, écrivain, qui a connu Issei Sagawa et Renée Hartevelt lorsqu’ils étaient tous étudiants à Paris. Son livre Le Paradis entre les jambes (Gallimard 2013) est inspiré de la correspondance entretenue avec Issei Sagawa après son crime. 
  • Arianne Casanova psychiatre, expert judiciaire (certificat universitaire de criminologie appliquée à l'expertise mentale, CES en psychiatrie, Doctorat en médecine)

Ressources

Programmation musicale

  • THE STRANGLERS : La folie
  • SUPERORGANISM: Everybody wants to be famous
  • THE ROLLING STONES : Too much blood
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.