« LA VESTE», une fiction écrite par François Pérache et réalisée par Cédric Aussir. Episode 1 : Les Primaires « La revanche du collaborateur »: Invité Thomas Legrand éditorialiste politique à France Inter

en vue de l'élection présidentielle de 2017, François Fillon, prononce un discours lors d'une réunion le 28 août 2016 à Sable-sur-Sarthe, dans l'ouest de la France.
en vue de l'élection présidentielle de 2017, François Fillon, prononce un discours lors d'une réunion le 28 août 2016 à Sable-sur-Sarthe, dans l'ouest de la France. © AFP / JEAN-FRANCOIS MONIER
  • Une émission proposée par Christophe Barreyre
  • Écrite par François Pérache
  • Réalisée par Cédric Aussir

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles/ la Fiction, nous vous racontons une histoire qui pourrait être vraie, une histoire écrite à partir de différents faits réels, un feuilleton découpée en quatre épisodes, une première dans Affaires sensibles ! Nous allons ensemble parcourir à nouveau cette année d’élections présidentielles en suivant l’épopée de François Fillon et des élections qu’il ne pouvait pas perdre jusqu’à l’affaire du Pénélope gate !!!

Cette élection et le séisme politique qu’elle a provoqué dans les partis traditionnels nous allons la suivre de l’intérieur,  à travers un groupe de parlementaires, élus ou permanents des républicains. Le parti a mandaté une agence de conseil et communication pour animer des groupes de parole permettant de surmonter le traumatisme de la défaite de François Fillon.

Dans cet épisode 1, Les primaires : la revanche du collaborateur, la Direction du Parti Les Républicains a mandaté une agence de communication pour organiser des groupes de parole pour ses militants, élus ou permanents pour surmonter le traumatisme de la défaite de François Fillon. 

Nous suivons ici, dans un centre de séminaire aux confins de l'Ile-de-France, un de ces groupes, animé par ELEONORE et son assistant ENGUERAND. 

Dans ce séminaire, tous discutent de la période allant de la candidature de Fillon à la Primaire jusqu'à sa victoire le 27 NOVEMBRE 2016 aux primaires de la droite. Les stagiaires tentent de répondre à différentes questions : comment François Fillon est passé de 6% d'intentions de vote en 2015 à la primaire de 2016 ? Pourquoi Nicolas Sarkozy a été éliminé ? Comment Bruno Le Maire est passé de la position de "3ème homme" à une 5ème position au primaire avec 2% des votes ? Et Juppé est-il son principal ennemi ?

Mais leurs réponses sont très différentes parfois opposées, il vrai qu’entre les centristes, les constructifs et sens commun, les sentiments et les avis sur ces moments de la campagne sont très différents et même très éloignés !

Extrait du scénario

1.2 SALLE DE REUNION

ELEONORE

Est-ce que tu veux bien lire ces trois mots à haute voix, s’il te plaît Laurent ?

LAURENT

Je le sais que je m’appelle Laurent ! Tu vas le répéter combien de fois ?! 

(Soupir. Puis presque inintelligible)  : «  Ecoute / Ouverture / Bienveillance »

ELEONORE (imperturbable)

Un peu plus fort, s’il te plaît.

LAURENT (Soupir. Très appuyé)

«  ECOUTE  / OUVERTURE / BIENVEILLANCE »

ELEONORE

Bien. Merci. Est-ce que, comme tes camarades l’ont fait tout à l’heure en arrivant- - 

STEEVE (précisant)

- - à l’heure. En arrivant à l’heure - -

ELEONORE

- - est-ce que tu peux nous dire ce que t’évoquent ces 3 mots ?

LAURENT 

Rapport à ?

ELEONORE

Par rapport à ce séminaire qui commence... Qu’est ce qu’ils t’évoquent ces 3 mots sur le paperboard ?... Ce qui te vient. Ne te censure pas. Que t’évoquent ces 3 mots par rapport... au groupe, par exemple. Ou par rapport au Parti de manière générale...

LAURENT 

Par rapport au Parti ? « Ecoute, Ouverture, Bienveillance » par rapport aux Républicains ?... Alors, euh... « Ecoute » ça m’évoque le dictaphone de Patrick Buisson dans le bureau de Sarko... (rires plus ou moins amères) « Ouverture », ça m’évoque des erreurs de casting ministériels genre Kouchner, Besson, Jouyet - - 

HAFIDA

- - et autres Martin Hirsch - -

STEEVE

- - sans parler de Fadela Amara - -

MARIE-DOMINIQUE

- - et Jean-Marie Bockel.

EVELYNE

Qui ?

LAURENT 

Je les avais oubliés ceux-là...

ELEONORE 

Et « Bienveillance » ?... 

LAURENT

« Bienveillance »?...au sein des Républicains...(cherche sincèrement) « Bienveillance » chez les Républicains ?... Euh ?...Non. Non, franchement, je vois pas !

ELEONORE (craque un peu)

OK ! Ok, merci Laurent. merci beaucoup. Euh... On va faire la pause maintenant, en fait ! On se retrouve dans...un quart d’heure ? Pas plus, s’il vous plaît, on a du travail. Profitez du parc, il est magnifique ! 

(Ils se dispersent.) 

Laurent, tu peux venir avec moi 2 minutes ? Je t’offre un café...

Invité Thomas Legrand

Thomas Legrand ce matin se lance dans un édito politique... en alexandrins !
Thomas Legrand ce matin se lance dans un édito politique... en alexandrins ! © Radio France

Pour nous accompagner et nous éclairer dans ce voyage dans un passé récent, nous recevons en seconde partie, après la fiction, Thomas Legrand, journaliste et éditorialiste politique à France Inter qui pendant toute la durée de ces élections a analysé à travers ses chroniques matinales les soubresauts de cette campagne unique. Il a fait paraître chez Stock: Chroniques de l'imprévu en 2017, Arrêtons d’élire des présidents en 2014, La République bobo en 2013 et Ce n'est rien qu'un président qui nous fait perdre du temps en 2010. 

Le scénariste François Pérache

François Pérache, scénariste.
François Pérache, scénariste. © Radio France / Cédric Aussir

Après une formation d’ingénieur, François Pérache travaille dans le secteur politique puis comme analyste médias au service d’information du gouvernement. Pendant ses 18 mois passés à l’Élysée sous le second mandat de Jacques Chirac, il met en place le dispositif d’analyse de l’opinion sur le web. En 2007, après des années de pratique amateur, François décide de se consacrer entièrement au métier d'acteur. Il entreprend une nouvelle formation de 3 ans à l’École Claude Mathieu et s'est notamment produit depuis dans de très nombreux projets de théâtre (Novarina, Horvath, Brecht, Labiche, Erdman, Collodi, De Luca, Hugo...) au cinéma et à la télévision ("Engrenages ", "Un Village français ", "Tunnel ", "Les Hommes de l'Ombre ", "Fais pas ci, Fais pas ça", "Glacé"...). Il a également participé à l'enregistrement d'une quarantaine de fictions radiophoniques pour France Inter et France Culture. Il est l'auteur de la série politique"57, rue de Varenne", réalisée par Cédric Aussir, qui a reçue le prix Europa 2014 de la meilleure série radio européenne. François a reçu en 2015 le prix "Nouveau Talent Radio" de la SACD.   

" En 2017, il  a reçu les prix Italia, Phonurgia et le Grand Prix International Premios Ondas pour la série "De guerre en fils" -chez Arte Radio-  consacrée à l'assassinat de son grand-père par le FLN algérien en octobre 1961".

Si vous voulez en savoir plus sur François Pérache, c'est à lire dans le Nouvel obs sous la plume de Nebia  Bendjebbour  "La Veste" : "le parti pris était de faire une fiction sur Fillon sans Fillon"                                                                                                          

Générique

La Veste de François Pérache Épisode 1 : Les Primaires « La revanche du collaborateur »

Avec

  • Eléonore : Emilie Chertier
  • Enguerand : François Pérache
  • Laurent : David Sighicelli
  • Marie-Do : Nicole Dogué
  • Hafida : Hyam Zaytoun
  • Evelyne : Elsa Bouchain
  • Steeve : Michaël Délis
  • Et Ariane Brousse
  • Bruitage : Bertrand Amiel
  • Prise de son, montage, mixage : Mathieu Leroux, Eric Boisset
  • Assistante à la réalisation : Louise Loubrieu
  • Réalisation : Cédric Aussir

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile. 

Programmation musicale:

  • Marlon WILLIAMS : What's chasing you
  • Alain BASHUNG : Résidents de la République
  • Georges BRASSENS : Mourir pour des idées
Les invités
Programmation musicale
  • BALTHAZAR

    "BUNKER" INSTRU

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.