Quand les Contis de Clairoix (Hauts-de-France) se sont mis en grève et ont lutté contre la fermeture de leur usine.

Les Contis pendant un rassemblement le 17 mars 2009 à Clairoix pour protester contre la fermeture de deux usines européennes de pneus, y compris leur usine employant 1 100 travailleurs.
Les Contis pendant un rassemblement le 17 mars 2009 à Clairoix pour protester contre la fermeture de deux usines européennes de pneus, y compris leur usine employant 1 100 travailleurs. © AFP / FRANCOIS NASCIMBENI

Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose « Après les Contis »

  • Une émission proposée par Christophe Barreyre
  • Écrite par Mariannick Bellot
  • Réalisée par Laurence Courtois

Que se passe-t-il pour les ouvriers d’une usine qui ferme ? A quelle vie peuvent-ils rêver ? Quelle lutte peut les aider ?

Après des mois de bataille, une usine en grève, le monde des ouvriers s’écroule; se succèdent les négociations et les chantages, les menaces et les cris de victoire, le chômage, les retraites anticipées, les négociations de départ, les congés de reconversion, le pôle emploi….Il va falloir que tous s’y fassent. Oublier le passé, les heures glorieuses, l’usine.

La lutte des Contis en 2010, a été une révolte longue, opiniâtre, syndicale, populaire et radicale. Plusieurs mois de conflit, de manifestations, de rencontres, d’une colère cathodique dans la sous-préfecture, de longues négociations, puis de la fermeture, inéluctable !

Émission en rediffusion avec notre invité Pierre Sommé alors secrétaire du comité d’entreprise de Continental

Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.