Qui sont ces personnes qui meurent par milliers, avalées, englouties dans les vagues de l’Atlantique ou de la Méditerranée ?

Des réfugiés ont atteint les rives de l'île grecque de Lesbos
Des réfugiés ont atteint les rives de l'île grecque de Lesbos © Getty / Christian Minelli / Pacific Press / LightRocke

Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose « Les Damnés de la Terre»

  • Une émission proposée par Christophe Barreyre
  • Écrite par François Luciani
  • Réalisée par Michel Sidoroff

Comment faut-il appeler ceux qui à Calais rêvent de passer en Angleterre, partis de leur pays pour sauver leur peau ? Des clandestins ? Des migrants ? Des réfugiés ? Et ceux qui sont venus chercher une vie meilleure ou tout simplement la chance d’avoir une vie?

Ils arrivent d’Érythrée, de Somalie, ils sont passés par la Libye, ont été attaqués, dépouillés, violés, rackettés. Ils sont enfin dans un radeau pneumatique en pleine mer, direction l’Italie, la Sicile pour les plus chanceux ! Pour les autres ce sera la mort. Et pour ceux-là, il faut remonter toute l’Italie, dangereux car si ils sont repérés ils sont reconduits vers le sud ! Mais au moins ils ne risquent plus la mort !

Seuls les plus forts arriveront à passer les embûches et à atteindre ce nord tant espéré ! Les malades, les femmes et les enfants, que leur restent-ils ? Attendre dans un centre ? Un squat ? Tomber à la merci de réseaux ou de trafiquants ?

Des témoignages il y en a de nombreux et tous disent les souffrances et la détermination : rejoindre l’Angleterre, l’Allemagne ou la Suède ! Moussa a fui le Tchad, ses parents assassinés par des « uniformes « comme il dit. Alors à douze ans pas d’autres choix que de fuir, le Niger, la Libye et l’Italie. Exactement à Vintimille, la frontière avec la France, de l’autre côté Menton !

Ils sont des milliers à attendre là, comme à Sangatte ou à Grande Synthe dans le Nord.

Comme Mamadou aussi, hébergé ou caché ? Allez savoir ! Chez des retraités italiens, mais il travaille ! Annonce –t-il avec fierté ! Il a quitté le Soudan pour la Libye, puis la Méditerranée. Il raconte le travail forcé, la chasse aux Noirs, les six jours de traversée, les femmes violées devant des dizaines de personnes…

Ils sont des milliers aux frontières de l’Europe, en Grèce, en Macédoine, en Serbie ! Selon les chiffres en 2016 il y a eu 35 000 interpellations à la frontière entre Vintimille et Menton ! 73% des demandes d’asile ont été refusées, près de 7500 morts sur le chemin de l’exil dont 5000 morts noyés en Méditerranée d’après l’ONU.

Extrait du scénario

Scène 8 Int. Pizzeria

Tonio

"On peut rien pour vous, vous n’avez pas encore compris ?

C’est pourtant simple !

Mekseb

Voilà, monsieur, on s’est séparés pour passer la frontière. Mais mon père et ma mère, eux, ils n’ont pas réussi. On veut juste aller jusqu’à la Préfecture pour faire les papiers, ici, en France. C’est tout, monsieur…

Tonio

Et lui, comment il s’appelle ?

Mekseb

Ismaël.

Il a huit ans. C’est mon frère.

Tonio

Ça je sais.

Maria

Qu’est-ce qui nous prouve que c’est ton frère ?

Mekseb

Les papiers, c’est ma mère qui les a.

Tonio

Ben voyons.

Maria

A quoi ils ressemblent, les parents ? On peut savoir ?

Mekseb

J’ai une photo, si vous voulez.

Tonio

Fais voir.

...

Il lui tend un bout de papier sur lequel un numéro est inscrit.

Tonio

On n’a qu’à les appeler, on verra bien si tu dis la vérité.

Il numérote. De longues sonneries s’en suivent, sans réponse.

Tonio

C’est bizarre, ça répond pas. Ils sont où les parents ?

Mekseb

A la gare, je vous dis ! Ils attendent pour passer.

Maria

S’ils sont en règle, ils peuvent passer…C’est des gens comme tout le monde, non ?

Tonio

Ils sont en règle, les parents ?

Mekseb

Ben…oui, je crois.

Tonio

Alors ils n’ont qu’à prendre le train ! Tout le monde peut prendre le train de nos jours, non ?

Mekseb

Vous, oui. Nous, non.

Maria

Il se fout de notre gueule, je te dis !

Tonio

Maria, écoute-moi, on va faire simple. Je prends la voiture, je vais à Vintimille, je chope les parents à la gare, je les ramène à la préfecture, je les pose devant, sans rien dire, e basta ! Montre en main, j’en ai pour pour dix minutes ! Ni vu ni connu et on n’en parle plus."

notre invité Raphaël KRAFFT

Raphaël KRAFFT
Raphaël KRAFFT © Radio France / Valérie Priolet

Journaliste, documentariste à Radio France, Raphaël Krafft a fait de longs voyages, parcouru le monde en vélo, et même monté une radio avec la Légion étrangère en Afghanistan. C’est à la frontière Menton/Vintimille qu’il réalise son reportage sur ces exilés, bloqués dans l’attente de passer en France et demander l’asile ou de continuer vers un autre pays. Il décide d’aider Satellite et Adeel, deux Soudanais à franchir la frontière. Ensemble ils se lancent dans l’ascension du col de Fenestre dans le parc du Mercantour pour atteindre la France. Il raconte son histoire et cette aventure dans son livre "Passeur" chez Buchet Chastel.

► ECOUTEZ AUSSI | Son récit est disponible en réécoute sur France Culture. Comment j'ai fait passer la frontière à des réfugiés, le documentaire de Raphaël Kraft diffusé dans l'émission LSD est à réécouter ici

Le scénariste François LUCIANI

François LUCIANI scénariste
François LUCIANI scénariste © François LUCIANI

Après avoir été l’assistant de nombreux réalisateurs au cinéma et à la télévision, François Luciani signe son premier film “Mémoire d’Amour” en 1989. Depuis, il poursuit une carrière de scénariste et de réalisateur, couronné de nombreuses récompenses nationales et internationales. A travers des œuvres telles que “L’ Algérie des Chimères” ou "L'’ Adieu”, films référence sur l’histoire de l’Algérie, il explore le lien entre le monde arabe et la France coloniale. Avec le “Procès de Bobigny”, notamment incarnées par Sandrine Bonnaire et Anouk Grinberg, il illustre l’engagement de Gisèle Halimi et sa lutte contre l’interdiction de l’avortement. Avec “Les Camarades”, ou l’histoire de six jeunes communistes suivis de 1945 à 1965, il raconte l’espoir d’une jeunesse engagée depuis la Résistance jusqu’à la veille de Mai 68. Co-auteur de la série “l’Instit” pour France 2, il poursuit son exploration de la France contemporaine dans une trentaine de films tels que “Notre Juliette”, “Légende” ou encore “Inéluctable”, à propos de la sûreté nucléaire. C'est sa deuxième fiction en qualité de scénariste, la première consacrée au suicide de Bérégovoy s'intitule "Les chiens" et est à réécouter ici.

Générique

C'était la fiction "Les Damnés de la terre" écrite par Francois Luciani avec:

  • Tonio Lanfranchi : Marc Léonian

  • Maria Lanfranchi : Souhade Temimi

  • Mekseb : Amine Adjina

  • Le capitaine de la PAF : Roland Timsit

  • Hamid : Mahmoud Saïd

  • Fouad : Jalal Al Tawil

  • Narrateur : François Kergourlay

  • Bruitages : Bertrand Amiel

  • Prise de son, montage et mixage : Matthieu Le Roux, Dyana Alcide et Cédric Chatelus

  • Assistant à la réalisation : Pablo Valero

  • Réalisation : Michel Sidoroff

Programmation musicale

  • Alexis HK et Les Saltimbanks "Citoyen du monde"
  • RAPHAËL "Schengen"

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.