Retour sur l’histoire qui a sans doute le plus nourri l’hypothèse de l’existence d’une vie extra-terrestre, celle d'un objet volant qui s’écrase à proximité de la base militaire de Roswell dans l’Ouest des États-Unis, une nuit du début du mois de juillet 1947...

Irving Newton,  officier de l'US Air Force de Roswell, au Nouveau-Mexique, tient les débris d'une supposée soucoupe volante trouvée par un éleveur en 1947
Irving Newton, officier de l'US Air Force de Roswell, au Nouveau-Mexique, tient les débris d'une supposée soucoupe volante trouvée par un éleveur en 1947 © Maxppp / Photoshot

Rendu public dans la foulée, le premier communiqué officiel du Pentagone conclu qu’il s’agit « d’un simple accident ». L’aéronef en question serait un ballon sonde expérimental appartenant à l’US Air Force et il se serait crashé à cause du vent. 

Sauf que dans les jours qui suivent un porte-parole de l’armée évoque  devant la presse une tout autre piste ! Celle d’une « soucoupe volante » dont on aurait récupéré sur place les débris ! Plus intriguant encore, des habitants de la région prétendent avoir retrouvé dans les champs d’étranges morceaux de carcasses. Des objets qui – tant par leur forme que par leur surface – ne ressemblent alors à rien de ce qu’on connait sur Terre… 

Avec les débuts de la Guerre Froide, on sait que les États-Unis et l’Union Soviétique s’étaient lancés dans des programmes militaires ultra-secrets afin de s’espionner l’un l’autre. Pourrait-il donc s’agir d’un d’un appareil expérimental de l’US Air Force ou de l’URSS ? Ou pourrait-t-il au contraire s’agir d’autre chose ?

35 ans plus tard, au début des années 1980, l’affaire de l’accident de Roswell va rebondir. Des journalistes affirment en effet – sur la base de documents déclassifiés et de nouveaux témoignages – qu’au moment de l’accident, les militaires américains ont bloqué l’accès au site du crash afin de pouvoir examiner un « vaisseau en forme de disque » et qu’ils en auraient alors extrait un corps de petite taille! Alors que s’est-il donc passé à Roswell dans la nuit du 3 au 4 juillet 1947 ? Et pourquoi cette affaire est-elle devenue l’épicentre de toutes les croyances sur l’existence des extra-terrestres ?

Un récit documentaire de Adrien Carat 

Invité : 

Thomas Snegaroff, historien des Etats-Unis. Il vient de faire paraître son premier roman chez Gallimard : Putzi  et a publié en avril 2020 chez le même éditeur : La culture de l'inculture. Donald Trump face au virus (collection Tracts) ; il est aussi l'auteur d'une chronique hebdomadaire sur France Info : Histoire d'info. 

Programmation musicale : 

  • Elton John : I've seen the saucers (1974)
  • La Blanche : Le martien à grosse tête (2006)
  • Big Thief/Adrianne lenker : Ufof (2019)
L'équipe