Aujourd’hui Affaires sensibles /la Fiction vous proposeThomas Sankara, la Patrie ou la Mort.

Une émission proposée par Christophe Barreyre,

Ecrite par Jean-Philippe Noël

Après une dizaine d'années dans la production de programmes pour la télévision, Jean-Philippe Noël se tourne vers la presse écrite. Il collabore comme journaliste aux magazines Trente Millions d'Amis, La Vie ou les Cahiers de Science & Vie .

Il est l'auteur d’une dizaine de livres pour enfants dont un biopic en BD sur la célèbre primatologueDiane Fossey . À son actif également, quelques guides de voyage et de nombreux articles de tourisme. Il s'est en effet pas mal baladé, souvent à pied, dans plusieurs coins du monde, mais surtout en Afrique où il a travaillé comme guide.

Il est l’auteur de trois pièces de théâtre jouées dans le cadre du festival des Mises en Capsules , au Ciné 13 théâtre à Paris. PourFrance-Inter , il a écrit une quinzaine de pièces radiophoniques.

Et réalisée par Michel Sidoroff.

Thomas Sankara
Thomas Sankara © Radio France

Thomas Sankara , le révolutionnaire, est mort assassiné en 1987. Le Burkina Faso a produit dans les années 1980 l’un des dirigeants africains les plus remarquables des cinquante dernières années. Thomas Sankara, le capitaine impatient a incarné cet idéal révolutionnaire auquel aspiraient de nombreux africains et qui continuent à faire rêver la jeunesse africaine. Sankara est devenue une idole, façon Che Guevara , synonyme d’intégrité morale et animé par une farouche volonté de justice. Tribun hors du commun, Sankara était un concentré de radicalisme, de tiersmondisme, de nationaliste, d’impertinence, d’utopie aussi à la sauce marxiste-léniniste. Il accède au pouvoir à la tête de laHaute-Volta , qu’il va renommer Burkina Faso , "le pays des hommes intègres", grâce au coup d’état militaire du 4 août 1983, il est déjà un héros populaire.

Pour nous expliquer qui était ce capitaine révolutionnaire et président de ce pays enclavé au cœur de l’Afrique, nous recevons Denis de Montgolfier. Journaliste d'investigation français ancien rédacteur en chef de TLM (Télé Lyon Métropole), il a collaboré à plusieurs médias dont Canal Plus , Lyon Capitale et ARTE . Il enseigne le journalisme d'investigation à Sciences Po Lyon et la gestion de crise à l'Ecole Centrale de Lyon. Il intervient également dans le cadre du cours de "Politique étrangère" à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence.

Il est l'auteur de Africa Crocodiles, récits de meurtres présidentiels dans lequel il revient sur le meurtre de Thomas Sankara. Dans ce livre est publiée une lettre inédite : celle de Thomas Sankara, écrite le jour de son assassinat.

Répétition et mise en place dirigées par Michel Sidoroff le réalisateur

C’était

Thomas Sankara, la patrie ou la mort

de Jean-Philippe Noël

Le travail des comédiens
Le travail des comédiens © Radio France / Valérie Bour

Avec

Adama Diop – Thomas Sankara

Roland Timsit – Valère Somé

Paulin Foualem Fodouop – Blaise Compaoré

Chloé Réjon – Denise

Assane Timbo – Alouna

Mariann Matheus – Marguerite Sankara

Marina Moncade – Christine

Narration – Olivier Peigné

Bruitages : Bertrand Amiel

Prise de son, montage et mixage : Cédric Chatelus, Clotilde Thomas

Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère

Réalisation : Michel Sidoroff

Michel Sidoroff en régie et les opérateurs du son
Michel Sidoroff en régie et les opérateurs du son © Radio France / Valérie Bour

Enregistré en octobre 2015 au Studio 110 de la Maison de la Radio.

Suite et fin du voyage deFrançois Mitterrand en Afrique. Le Président français est arrivé à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso , où il a été reçu par le capitaine-présidentThomas Sankara .

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.