Aujourd’hui dans Affaires Sensibles la tuerie de Columbine.

Eric Harris et Dylan Klebold pendant le massacre de Columbine
Eric Harris et Dylan Klebold pendant le massacre de Columbine © Flikr

Il y a 16 ans, partout dans le monde, on apprenait avec stupéfaction la mort de 11 lycéens et d’un professeur, tués par deux gamins de 18 et 17 ans. Désormais ces meurtres de masse sont devenus des marronniers de l'actualité américaine. Tuerie, fusillade ,s euls les noms des lieux changent sur les manchettes des journaux. Celle du 3 décembre 2015 portera désormais le nom de tuerie de SAN BERNARDINO. Pourquoi ont-ils tués ? Pour l’organisation dite Etat Islamique selon les dernières informations. Comment ? Voilà tout le nœud du problème : avec des fusils d’assaut de calibre 223, achetés en toute légalité. Avant Saint Bernardino, il y avait eu, deux mois plus tôt, la fusillade de l’OREGON où un étudiant de 26 ans tua 7 personnes. Il avait sur lui 6 armes, sept autres ont été retrouvées chez lui. Toutes achetées légalement.

Comme le titrait le New York Times dans un édito publié en Une, l'Amérique doit faire face à « the gun epidemic », une épidémie d’armes.

L'Amérique est malade, malade des armes à feu.

Derrière cette épidémie, des chiffres hallucinants : cette année, déjà 353 fusillades ont été répertoriées aux Etats-Unis. Selon l’organisation GUN VIOLENCE ARCHIVE , 36 800 personnes ont été touchées par des tirs en 2015, 12 191 en sont mortes. Il y a désormais, aux Etats-Unis, plus d’armes à feu en circulation que d’Américains.

L’Amérique est malade, malade depuis des décennies. Un nom est resté dans toutes les mémoires, celui de Columbine. En 1999, cette fusillade était la plus importante dans un milieu scolaire. Depuis, d’autres villes lui ont volé ce titre. Cette tragédie a inspiré de nombreux films dont Elephant de Gus Van Sant, des chansons, mais aussi des documentaires dont le plus célèbre est celui de Michael Moore, Bowling for Columbine , qui a reçu le 55e prix du festival de Cannes, un Oscar et un César.

Aujourd’hui, le temps d’une émission, nous retournons à Columbine, raconter l’histoire de ces deux gamins devenus meurtriers mais aussi de l’Amérique en armes. Pour en parler, nous recevrons en seconde partie, le journaliste Johan Hufnagel du journal Libération, notre partenaire aujourd’hui. Avec lui nous reviendrons sur l’écho de cette histoire et le débat encore vif des armes aux Etats-Unis.

Vidéo INA : Fusillade au lycée Columbine aux Etats Unis

20 avril 1999 premier reportage dans un JT de France 2 Une fusillade "mission-suicide" dans un lycée des environs de Denver relance le débat sur la vente libre d'armes à feu.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.