L'affaire des caricatures de Mahomet, c’est l’histoire d’une liberté, celle de la presse. C’est l’affaire de la République française, laïque qui "assure l’égalité devant la loi pour tous les citoyens, sans distinction d’origine, de race ou de religion", et qui respecte toutes les croyances. Alors, dessiner le visage de Mahomet, en faire une libre représentation, est-ce blasphémer ? Charb, le patron de Charlie Hebdo assassiné le 7 janvier le répétait : la seule loi à laquelle je me soumets, c’est la loi républicaine, pas la loi Coranique.

Procès Charlie Hebdo
Procès Charlie Hebdo ©

Cette histoire des caricatures de Mahomet, celles du Danemark puis celle de Cabu, que le journal satirique avait publiées, est une histoire aux résonnances dramatiques, qui nous renvoie à ce qui s’est passé il y a un mois à la rédaction de Charlie Hebdo, à qui l’émission d’aujourd’hui est dédiée.

Invité

En seconde partie d’émission nous recevrons Daniel Leconte , producteur, réalisateur et journaliste, il est l’auteur du documentaireC'est dur d’être aimé par des cons , qui revient sur le procès contre Charlie Hebdo.

Une émission à suivre, commenter et partager sur Facebook .

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.