Venez suivre avec nous la mise en place de la loi Veil, qui légalise l'avortement en 1974. Notre invité, c'est Sarah Briand, journaliste et réalisatrice.

Simone Veil à l'assemblée
Simone Veil à l'assemblée © Getty

Renaud Meyer, le scénariste

Renaud Meyer
Renaud Meyer © Radio France

Comédien, romancier, auteur dramatique, metteur en scène, Renaud Meyer aime les aventures éclectiques. Comédien pour Daniel Mesguich et Jean-Michel Ribes, il a écrit 3 romans, dont « Les deux morts de Hanna K. » qu’il a ensuite adapté pour le théâtre. Tout l’intéresse : les polars, les comédies sans compter les grands personnages historiques. On lui doit des Affaires sensibles sur Golda Meir, la philosophe Simone Veil, mais également des fictions (Gérard Philippe. Rendez-vous avec le Cid, Le jour où Federico rencontra Fellini, Louis Jouvet, l’odyssée sud-américaine). C’est dans ce même élan qu’il a écrit pour le théâtre une pièce sur Zelda et Scott Fitzgzerald (Zelda et Scott) qui a remporté un certain succès la saison dernière à Paris. Sa prochaine pièce sera créée en septembre au théâtre Saint-Georges (Mes parents sont des enfants comme les autres).

Extrait du scénario

"(...) Simone Veil est une femme libre et indépendante, une haute fonctionnaire brillante. Elle n’est ni maire, ni députée, et n’est affiliée à aucune formation politique. Et c’est certainement, en partie, pour cette raison, que le nouveau Président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, la choisit, ce jour de mai 1974. Avec Françoise Giroud à la Condition féminine, Simone Veil va incarner le changement et la modernité de ce septennat.

Durant l’été 1974, Simone Veil se lance dans la préparation du projet de légalisation de l’IVG, qui va la propulser sur le devant de la scène politique, et faire d’elle une icône de la lutte pour l’émancipation des femmes, amorcée quelques années auparavant avec la loi Neuwirth autorisant la contraception.

Simone Veil tient là le combat de sa vie, la loi qui va transformer le quotidien de millions de femmes, le changement sociétal le plus manquant de la décennie. Alors l’énergie est au rendez-vous. Le projet de loi mis au point est présenté en discussion à l’Assemblée Nationale, le 26 novembre 1974. La ministre de la Santé va se lancer dans un combat éprouvant. Elle sait que les tensions seront vives dans l’hémicycle et au-dehors. Les mouvements d’opposition sont féroces. Rien ne lui est épargné. Au cours de ces trois jours de discussions devant l’Assemblée Nationale, Simone Veil concentre toute la violence des opposants à ce changement de société. (...)"

Sarah Briand, l'invitée

Sarah Briand
Sarah Briand © Radio France

Journaliste pour France 2, réalisatrice de documentaires "Un jour, un destin", elle a également écrit un livre consacrée à Simone Veil, Simone, éternelle rebelle, aux éditions Fayard.

Générique

Simone Veil : Chloé Réjon
Antoine Veil : Pierre Jean Pagès
Valéry Giscard d'Estaing : Laurent Claret
Jacques Chirac : Laurent Lederer
Le directeur de cabinet : Fabien Orcier
Michel Debré : Michel Froehly
Bruitage : Elodie Fiat
Prise de son, montage, mixage : Claude Niort et Yannick Magnin
Assistante à la réalisation : Alice Kachaner
Réalisation : Laurence Courtois

Les coulisses de l'enregistrement

Régie au travail
Régie au travail © Radio France / Lucile Valeri
Laurent Claret, Chloé Réjon et Alice Kachane en pleine répétition
Laurent Claret, Chloé Réjon et Alice Kachane en pleine répétition © Radio France / Lucile Valeri
Préparation des comédiens
Préparation des comédiens © Radio France / Lucile Valeri

Retrouvez le discours de Simone Veil à l'Assemblée Nationale dans cette archive INA

Aller plus loin

Pour lire le texte complet des débats sur la loi du 17 janvier 1975 relative à l'interruption volontaire de grossesse, qui ont été publiés au Journal officiel de 1974, c'est par ici.
Une émission à suivre, commenter et partager sur Facebook

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.