Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’histoire d’un retour, celui de la torture durant la guerre d’Algérie, qui au début des années 2000, fait la Une des médias près de quarante ans après la fin des combats. En 2ème partie, le grand historien de la guerre d'Algérie et de ses mémoires : Benjamin Stora

22 avril 1962, la combattante indépendantiste Djamila Boupacha, torturée après son arrestation en 1960, et ici à sa sortie de prison avec son avocate Gisèle Halimi,
22 avril 1962, la combattante indépendantiste Djamila Boupacha, torturée après son arrestation en 1960, et ici à sa sortie de prison avec son avocate Gisèle Halimi, © AFP / AFP

Une rediffusion de l'émission du 9 juin 2016 

Un récit documentaire de Jean Bulot 

Nouvel invité : 

L'historien Benjamin Stora, auteur du rapport, demandé en juillet 2020 par le Président Macron, sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie et sur les moyens de favoriser une réconciliation entre la France et l'Algérie.  Ce rapport intitulé Les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d'Algérie - disponible ici en intégralité - est rendu public en janvier 2021 ; et en mars 2021, l'historien en publie une passionnante synthèse chez Albin Michel : France-Algérie, les passions douloureuses

Benjamin Stora est aussi l'auteur d'Une Mémoire Algérienne - qui regroupe plusieurs essais autobiographiques de l'historien sur l'Algérie dont Les Clés retrouvées, Les 3 exils : Juifs d'Algérie, La Dernière Génération d’Octobre etc...- dans la collection Bouquins (Robert Laffont, 2020). Il est aussi l'auteur d'un livre essentiel sur le sujet abordé aujourd'hui : La gangrène et l'oubli La mémoire de la guerre d'Algérie (La Découverte Poche, 2005)

À LIRE AUSSI BANDE DESSINEE – "Suites algériennes" de Jacques Ferrandez, l’Algérie d’après la guerre d’indépendance 

Programmation musicale : 

  • NOIR DESIR : Des visages et des figures (2001) 
  • YELLI YELLI : Yemma (2015)
  • LOST (avec Camelia Jordana) : Fi 3lemi (mon drapeau) (2017)
L'équipe