L’un des scandales politiques les plus saisissants de ces dernières années.

Dominique Strauss-Kahn, avec ses avocats William Taylor, à gauche, et Benjamin Brafman, à droite, à New York, le mardi 23 août 2011.
Dominique Strauss-Kahn, avec ses avocats William Taylor, à gauche, et Benjamin Brafman, à droite, à New York, le mardi 23 août 2011. © Getty / Richard Drew/Piscine via Bloomberg

Mai 2011, à l’hôtel Sofitel de New-York, une jeune femme appelle son patron, paniquée. Elle affirme qu’elle vient d’être agressée sexuellement par le client de la chambre 2806. Son nom : Dominique Strauss Kahn. 

De ce premier appel découle l’un des naufrages politiques les plus incroyables de l'époque contemporaine. Un feuilleton, politique et judiciaire, suivi par les médias du monde entier pendant plus de trois mois et dont le souvenir résonne puissamment aujourd’hui encore.

Voilà un homme à qui tout semble réussir, patron du Fmi, favori à l’élection présidentielle française.. mais qui en l'espace de quelques minutes, scie la branche sur laquelle il était assis et chute violemment: une chute politiquement mortelle qui laisse un boulevard à celui dont on considère, à l'époque, qu'il fera de la figuration dans la course à la primaire socialiste: François Hollande. 

Même les scénaristes de séries télévisées politiques n'ont pas eu cette imagination ! Ce jour-là, au Sofitel de Manhattan, la réalité s'est montrée plus audacieuse que la fiction.

C’est une histoire qui prend aussi aujourd’hui un sens nouveau, alors que l’année a été marquée par des scandales sexuels en série.. A l’heure où, dans les affaires de harcèlement sexuel et de viol, la parole des victimes se libère et prend du poids.

Vidéo INA : 

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Invitée Aurore Gorius

En deuxième partie d’émission, nous reviendrons sur les conséquences politiques de l’affaire, et son écho dans l’actualité avec notre invitée, Aurore Gorius, journaliste pour le site Les Jours,  et spécialisée dans la communication politique. Elle est  co-auteur avec Michaël Moreau de  Les gourous de la com' dérapent - grandeur et décadence des conseillers de l'ombre (Fayard, 2016) et Les Gourous de la com' - trente ans de manipulation économique et politique (2011 aux éditions La Découverte, 2012 pour le poche).

Reportage

Notre reporter Anaëlle Verzaux a rencontré Émeric Brehier, ancien député de Seine et Marne, ancien fervent soutien de DSK, aujourd’hui directeur de l’observatoire de la vie politique de la Fondation Jean Jaurès. Il nous confie ce qu’il a ressenti en apprenant l’arrestation de son candidat :   

Et à ce moment là, vous vous êtes dit ?

Quel connard ! 

Autres ressources:

Programmation musicale

  • Alain BASHUNG : Ma petite entreprise
  • JAY-Z/Alicia KEYS: Empire state of mind
  • Baxter DURY : Prince of tears
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.