« Un vilain tour du destin » : voilà comment Florence résume son histoire. Le 8 décembre 2005, cette jeune française de 31 ans est arrêtée au Mexique où elle réside depuis deux ans

Florence Cassez parle à travers les barreaux d'une prison avec son avocat en prison le 13 juin 2006 à Mexico.
Florence Cassez parle à travers les barreaux d'une prison avec son avocat en prison le 13 juin 2006 à Mexico. © AFP / Alfredo ESTRELLA

Avec son ami Israël Vayarta, ils sont soupçonnés d’avoir enlevé et séquestré 3 otages – dont un petit garçon de 11 ans. Florence Cassez clame son innocence : au mauvais endroit, au mauvais moment, elle ignore tout des activités criminelles de son ex-compagnon.

Mais au Mexique, on ne plaisante avec les affaires de kidnapping. Fléau majeur du pays, devenu une véritable industrie, c’est le cheval de bataille du président Felipe Calderon. Florence Cassez va devenir l’incarnation de sa lutte contre la criminalité. A l’issue d’un procès inique, elle est condamnée en appel à 60 ans de prison ferme – sans extradition possible.

Icône du banditisme au Mexique, victime d’une erreur judiciaire pour la France : les deux pays amis se déchirent autour de son sort. De catastrophe judiciaire en crash politique, le dossier Florence Cassez devient une affaire d’État. Pour la jeune femme, c’est une descente aux enfers : elle rêvait d’aventures et de fortunes au-delà des mers – elle se retrouve dans les geôles mexicaines. 7 ans d’enfermement et de lutte acharnée pour recouvrer sa liberté : Oui, décidément : « un vilain tour du destin » …

Invité Eric Dussart

Eric Dussart. Grand reporter à La Voix du Nord, il a rencontré à de nombreuses reprises Florence Cassez lors de son incarcération. Il l'a accompagnée dans l'écriture de deux livres:

Vidéo INA :

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Documentation

Programmation musicale

  • MIS/MEXICAN INSTITUTE OF SOUND! México
  • Lila DOWNS: La Llorona
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.