Aujourd’hui dans Affaires sensibles, le récit d’un duel épique entre deux des plus grandes figures de l’histoire de l’athlétisme : l’américain Carl Lewis et le canadien Ben Johnson. Invité l’ancien athlète Bernard Faure.

24 septembre 1988, la finale du 100 mètres masculin aux Jeux olympiques de Séoul  : de gauche à droite : Ben Johnson, Calvin Smith, Linford Christie et Carl Lewis
24 septembre 1988, la finale du 100 mètres masculin aux Jeux olympiques de Séoul : de gauche à droite : Ben Johnson, Calvin Smith, Linford Christie et Carl Lewis © AFP / CRÉDITRON KUNTZ / IOPP / AFP

Entre 1984 et 1988, LEWIS et JOHNSON sont les hommes les plus rapides du monde. A chacune de leur confrontation – sur l’épreuve reine de l’athlétisme, le 100 mètres – ils affolent les chronos, récoltent les médailles et leur rivalité exacerbée tient en haleine le public autant qu’elle fascine les commentateurs ! 

Lors des jeux de Séoul – en septembre 1988 – on s’attend donc à une lutte sans merci entre les deux hommes pour obtenir l’Or olympique…

Mais sur les pistes d’athlétismes de Corée, rien ne va se passer comme prévu… Et la machine à rêve va même s’enrayer lorsqu’on découvre que derrière cette opposition fratricide se cache en réalité un lourd secret – celui d’un combat déloyal dans lequel la dictature du dopage tire en coulisses les ficelles.

De héros pour la gloire, l’un de nos deux champions va alors devenir un paria, un pestiféré, un escroc… Et de cette course pour la victoire, va naître l’un des plus grands scandales de l’histoire des Jeux Olympiques !

Alors… que s’est-il passé sur la piste d’athlétisme de Séoul en ce mois de septembre 1988

Comment Carl Lewis et Ben Johnson sont-ils devenus les meilleurs coureurs et les meilleurs ennemis du sprint ? Et enfin, si l’un des deux hommes fut reconnu coupable d’avoir franchi la ligne blanche, son rival était-il – lui – pour autant irréprochable ?

Invité Bernard Faure

Après le récit notre invité : l’ancien athlète Bernard Faure. Champion de France du Marathon en 1982, devenu par la suite entraîneur et préparateur physique. Il fut aussi pendant 27 ans l’une des voix de l’athlétisme sur France Télévision. Il nous apportera son regard sur cette affaire qui dépasse de loin les simples enjeux du sport.

Ressources documentaires :

Programmation musicale : 

  • Dr DRE : Still dré
  • WOOD KID : Run boy run
Les invités
  • Bernard Faureancien athlète, Champion de France du Marathon en 1982
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.