Une fiction écrite par Philippe Touzet et réalisée par Michel Sidoroff. Elle nous raconte l’histoire de Marcel André Félix Petiot, alias « Docteur Satan », un médecin qui a défrayé la chronique à la fin de la seconde guerre mondiale. Invité Claude Quétel auteur de « l’effrayant Docteur Petiot »

Photo prise en mars 1946 durant le procès du docteur Marcel Petiot (debout).
Photo prise en mars 1946 durant le procès du docteur Marcel Petiot (debout). © AFP / ARCHIVES AFP

Le 11 Mars 1944, en pleine occupation, au 21 de la  rue Le Sueur à Paris dans le XVI arrondissement, les voisins appellent la police et les Pompiers. Une forte et immonde odeur s’échappe dans une épaisse fumée noire de la cheminée de l’hôtel particulier. La Police en investissant les lieux découvrira avec effroi dans la cave : des corps dépecés, un tas immense de cheveux et des membres humains en train de brûler.

L’endroit est aménagé avec une chambre à gaz munie d’un judas pour regarder l’agonie des victimes, un puits de chaux vive et un vestiaire où s’entassent des malles, valises et affaires personnelles. La police découvrira les restes de 27 personnes, l’enquête démontrera que la majorité des victimes étaient des juifs voulant fuir l’occupation et les nazis.

L’enquête sera menée par le commissaire Massu qui a selon la légende, a inspiré le personnage du Commissaire Maigret à Georges Simenon.

Mais revenons à notre histoire, le diabolique docteur Petiot sera jugé en mars 1946 et le procès sera aussi médiatisé que celui de Landru au lendemain de la première guerre mondiale.

Le 4 avrilPetiot est reconnu coupable des 27 meurtres et est condamné à mort.

Le 25 mai 1946 à 5 heures 05,  juste avant d’être est guillotiné le docteur Petiot déclare « je suis un voyageur qui emporte ses bagages. Ça ne va pas être beau à voir ».

Extrait du scénario

Séquence 8 – Dans une voiture. Massu et Borona, côte à côte, sur la banquette arrière.

Maurice Borona  - En 36, Petiot est arrêté pour vol à l'étalage à la  librairie Joseph Gibert... Durant son interpellation, il perd complètement les pédales... Pour une histoire qui aurait pu s'arranger en deux coups de cuiller à pot, il se retrouve entre les quatre murs de la Maison de Santé d'Ivry. Le diagnostic est sans appel, aliénation mentale, individu délirant et irresponsable...

Commissaire Massu  - J'ai lu ça quelque part... Y a aussi un psychiatre qui a déclaré que Petiot était un individu sans scrupule et dépourvu de tout sens moral... Parfois, la folie a bon dos... Nous avons peut-être affaire à un vrai putain d'enfoiré de salopard...

Maurice Borona  - Après sept mois d'internement, il reprend, comme si de rien n'était, ses consultations au 66, rue Caumartin...

Commissaire Massu  - Incroyable...

Maurice Borona  - Après, rien de notable à signaler...

Commissaire Massu  - Vous avez la liste des vêtements et des objets qu'on a trouvés rue Le Sueur ?

Maurice Borona  - Oui... (Il cherche le document dans sa mallette en cuir), l'inspecteur Lepetit me l'a donnée tout à l'heure... Voilà. Alors... Nous avons répertorié 72 valises et 655 kilos d'objets divers dont 1760 pièces d'habillement, parmi lesquelles... 21 manteaux de laine, 90 robes, 120 jupes, 26 sacs à main, 28 complets d'hommes, 33 cravates, 57 paires de chaussettes, 43 paires de chaussures et un pyjama d'enfant...

Plusieurs coups de klaxons qui cèdent progressivement la place à quelqu'un qui frappe doucement à une porte...

Séquence 9Toilettes pour hommes. Institut Médico-légal. Vomissement de Borona suivi d'un long râle...

Commissaire Massu  - (Il frappe à la porte des toilettes) Borona... Ça va ? (Il frappe à la porte des toilettes) Ça va ? (Bruit de chasse d'eau, ouverture de la porte)

Maurice Borona  - Pas terrible...

Commissaire Massu  - Prends mon mouchoir et essuie-toi la bouche...

Maurice Borona  - Merci...

Commissaire Massu  - Allez viens, le docteur Paul nous attend...

Les deux hommes quittent les toilettes, empruntent un couloir...

L'invité Claude Quétel

Claude Quétel est historien, directeur de recherche honoraire au CNRS et ancien directeur scientifique du Mémorial de Caen.  Auteur de nombreux ouvrages, il a notamment publié une Histoire de la folie (Texto, 2012) et L'effrayant Docteur Petiot (Perrin, 2014), ce livre qui nous aidé à faire cette émission.  Il vient de faire paraître  en coédition Tallandier/Perrin : Crois ou meurs ! - histoire incorrecte de la Révolution française. Avec Claude Quétel nous tenterons de comprendre la personnalité complexe du docteur, qui était Petiot : un fou ? Un monstre ? Un résistant ? Un collaborateur ? Tout et son contraire a été dit. L’historien se penche sur l’homme Petiot, son passé, ses secrets. Au fil de l’enquête on découvre que la folie émaille la vie du criminel depuis son enfance alors qu’il n’en a pas été question lors de son procès !

Le scénariste Philippe Touzet

Sa biographie est à retrouver ici et son blog là

Générique 

« Petiot, le docteur maléfique » de Philippe Touzet

Une réalisation : Michel Sidoroff

-------------------------------------

Avec :

  • Daniel Krellenstein
  • François Siener
  • Igor de Savitch
  • Stanislas Perrin
  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Prise de son, montage, mixage : Bruno Mourlan, Sébastien Royer
  • Assistante à la réalisation : Louise Loubrieu, Léo Durin

Programmation musicale :

  • LES TROIS MENESTRELS : Tango de l'assassin
  • Charlotte GAINSBOURG : Time of assassin
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.