Aujourd’hui dans Affaires sensibles : l’assassinat du juge Pierre Michel, le 21 octobre 1981 à Marseille. Cette affaire, c’est celle d’un meurtre exécuté sur ordonnance, un meurtre prémédité, un meurtre odieux pour la république : celui d’un magistrat garant de la justice, pilier de l’état. Cinq ans seulement après la mort du Juge François Renaud, lui aussi lâchement assassiné à Lyon, la justice était de nouveau la victime de ceux qui violent la loi. Il faut dire qu’en ces temps-là à Marseille, les truands, qui rendent parfois service aux politiciens, tiennent le haut du pavé. Les voyous, les bandits et les gros bonnets de la drogue se croient intouchables ! Cette époque c’est celle des héritiers de la French Connection et autres barrons de « la blanche » qui faisaient des rues de Marseille, le lieu-dit de toutes les combines.

Venu de Metz, Pierre Michel n’appréciait pas ce folklore provençal. Et pendant 7 ans, alors devenu juge d’instruction, il va leur mener une guerre sur leur terre, avec ses méthodes à lui. Celle d’un juge qui n’avait peur de rien, pas même de la mort. Parrains locaux débusqués et arrêtés, trafics arrêtés et laboratoires démantelés. Il montrait chaque jour que ses méthodes de juge n’avaient rien à envier, dans leur efficacité, à celle des bandits. Pour le juge Michel aussi incoercible qu’incorruptible, peu importait la manière, seul l’idéal de justice devait l’emporter. Mais à force de bousculer le milieu, le juge va se créer une kyrielle d’ennemis qui vont tous avoir une bonne raison de vouloir sa mort. Alors qui a donc donné l’ordre de l’assassiner ? Qui était vraiment le juge Pierre Michel ? Et comment l’enquête a-t-elle abouti à la condamnation de plusieurs « personnalités » du milieu Marseillais ? Et surtout a-t-on arrêté les bons coupables ?

Invité

Pour revenir sur ces évènements, nous recevons le journaliste d’investigation et grand reporter à L’Express, Éric Pelletier , auteur avec Jean-Marie Pontaut d’un ouvrage intitulé "Qui a tué le juge Michel ?".

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.