Qui sont ceux qui, sur les côtes turques ou libyennes, rêvent d’atteindre l’Europe. Partis de leur pays pour sauver leur peau. Des clandestins ? Des migrants ? Des réfugiés ? Des damnés de la terre qui fuient la guerre, les massacres, et qui viennent chercher une vie meilleure ou tout simplement une vie.

Des centaines de migrants du Soudan, d’Afghanistan, d'Érythrée, de Syrie vivent dans les rues. Photo prise à Paris, le 13 octobre 2016.
Des centaines de migrants du Soudan, d’Afghanistan, d'Érythrée, de Syrie vivent dans les rues. Photo prise à Paris, le 13 octobre 2016. © Getty / GuillaumePinon/Pacific Press/LightRocket

Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose  « L’odyssée d’Ibrahim  -  Une traversée européenne »

  • Une émission proposée par Christophe Barreyre
  • Écrite par Jean-Pierre Thiercelin
  • Réalisée par Michel Sidoroff

Ils arrivent de Syrie, d’Érythrée, de Somalie, ils sont passés par la Libye, ont été attaqués, dépouillés, violés, rackettés. Ils sont enfin dans un radeau pneumatique en pleine mer, direction l’Italie, la Sicile pour les plus chanceux ! Pour les autres ce sera la mort. Et pour ceux-là, il faut remonter toute l’Italie, parcours dangereux car si ils sont repérés ils sont reconduits vers le sud ! Mais au moins ils ne risquent plus la mort !

Seuls les plus forts ou les plus chanceux arriveront à passer les embûches et à atteindre ce nord tant espéré ! Mais les malades, les femmes et les enfants, que leur restent-ils ? Attendre dans un centre ? Un squat ? Tomber à la merci de réseaux ou de trafiquants ?

Ils sont des milliers aux frontières de l’Europe, en Grèce, en Macédoine, en Serbie ! Selon les chiffres en 2016, 73% des demandes d’asile ont été refusées, près de 7500 migrants morts sur le chemin de l’exil dont 5000 par noyade en Méditerranée selon les chiffres de  l’ONU. 

Et en 2017 la barre symbolique des 100 000 demandes d’asile a été franchie en France ! L’Ofpra, l’office français de protection des réfugiés et apatrides, annonce une augmentation de 17% des dossiers déposés.

Alors quoi faire ? 

Extrait du scénario

Des voix commencent à s’élever progressivement dans le canot. 

Voix : Il y a de l’eau dans le bateau !... / On prend l’eau... / J’ai peur... / Chut !... / Arrêtez de bouger ! / Vous allez nous faire chavirer ! / Au secours !... Pleurs de bébés.

Le professeur : Du calme mes amis, du calme ! Pas de panique, je vous en prie ! Nous approchons.... Je signale au bateau qui nous précède que nous avons un problème. Restez calmes je vous en prie ! Si nous voulons vivre, ne bougeons pas ! Ne bougeons pas !...

Voix : L’eau monte ! / J’en ai jusqu’aux genoux ! / C’est glacé ! / Je vais mourir, je vais mourir ! / Au secours ! / Chut ! / Soyez raisonnable... Un murmure de prières commence à monter du canot.

Akim : Je ne sens plus mes pieds. Ils sont comme des bouts de bois...

Ibrahim : De plus en plus mal. Ca s’accélère... D’ici dix minutes, on en aura jusqu’à la ceinture... Puis ce sera la poitrine... Et puis...

Akim : Et puis tu seras paralysé... Et puis tu couleras comme une pierre au fond de l’eau !... C’est ce que tu cherches, ma parole ! Après tout ce que tu m’as raconté !... C’est pour ça que tu as fui ton pays dévasté ?... C’est pour ça que tu as promis à tes amis et à ta famille que tu réussirais pour essayer de les sortir de là un jour. C’est pour ça ? Hein ?...  Mais on va pas couler comme ça, c’est moi qui te le dis !

Voix de femme : Pleurs de bébé. Prenez mon bébé, Monsieur ! Vous, vous savez sûrement nager. Avec vous, il aura la vie sauve.

Akim : C’est mon ami qui le prendra. Lui, il a l’habitude de sauver des bébés. Pas vrai Ibrahim ? Mais pas maintenant. Pour l’instant, gardez-le contre votre poitrine. Essayez de respirer calmement et redonnez lui-le sein. Comme ça, il se sentira en sécurité ! Rassurez-vous, il fait nuit, je ne vois rien du tout... Même pas besoin de tourner la tête !... 

Ibrahim : Par contre, ce serait bien que le bateau des gardes-côtes, il nous voit, lui !...

Akim : Pendant la traversée tous les portables doivent être éteints mais par contre, quand on verra le bateau des gardes-côtes....

Ibrahim : Il commence à claquer des dents. Mais comment on le verra, le bateau des gardes- côtes ?... Comment on le verra ?...

Akim : Comment on le verra ?... Inquiet. Ibrahim, tu n’es pas bien ?... Rumeur générale sur le canot. Regarde Ibrahim ! La lumière s’approche !... Regarde les projecteurs sur la mer !...

Le professeur : Mes amis, voici les gardes côtes ! Rallumez vos portables pour qu’ils nous repèrent au plus vite ! Les minutes sont comptées !... Agitez-les dans leur direction. Faites de grands gestes !... Plus grands !... Oui, comme ça !...

Akim : Ibrahim, sors ton portable ! Vite ! Ibrahim ?... Tu m’entends ?... 

Le bateau des gardes côtes s’approche. Remous qui font tanguer dangereusement le canot.  Cris de frayeurs. On entend le haut-parleur du bateau.                                                          

Haut-parleur : Greek coast guards ! Greek coast guards ! Welcome to Greek !...

Akim : Ibrahim ! Reviens-à toi !... On entend les claques qu’il lui assène pour le faire revenir à lui. Ibrahim ! Ecoute-moi !... Ibrahim !... Tu m’entends ? On est sauvés !...

Invité Xavier Emmanuelli

Dr Xavier Emmanuelli, cofondateur de Médecins sans Frontières, fondateur du Samu Social en 1993, et président du Samu social international.
Dr Xavier Emmanuelli, cofondateur de Médecins sans Frontières, fondateur du Samu Social en 1993, et président du Samu social international. © Radio France / Valérie Priolet

cofondateur de Médecins sans Frontières en 1971 et fondateur du Samu Social en 1993. Le Dr Xavier Emmanuelli a également été secrétaire d’état chargé de l’action humanitaire d’urgence et il est aujourd’hui président du Samu social international. il a fait paraître plusieurs livres dont Accueillons les Migrants, ouvrons nos portes, ouvrons nos cœurs, aux éditions l’Archipel en novembre dernier. 

Le scénariste Jean-Pierre Thiercelin

Jean-Pierre Thiercelin, scénariste, auteur, comédien et homme de théâtre.
Jean-Pierre Thiercelin, scénariste, auteur, comédien et homme de théâtre. © Radio France / Valérie Priolet

Auteur, comédien et homme de théâtre, Jean-Pierre Thiercelin a navigué dans les différents univers du théâtre, public ou privé, mais a aussi longuement vécu l’aventure d’une compagnie, Le théâtre sur la place. Une aventure théâtrale populaire exigeante qui le mènera à l’écriture. Auteur, il écrit régulièrement pour la radio. Au théâtre, ses pièces sont éditées aux éditions de l’Amandier. Sa dernière pièce Marie-Claude, autour de la personnalité de Marie-Claude Vaillant-Couturier vient d’être créée à Avignon.

Il a déjà écrit des fictions pour l’émission Affaires Sensibles, à France Inter : Les vacances de Jacques Tati, Pierre Brossolette, le soutier de la gloire , Aimé Césaire, le poète de la colère ou Stéphane Hessel, une vie vers l’avenir et encore Léo Férré, la musique insurgée. Cofondateur, avec Philipe Alkemade et Philippe Touzet de BAT-Le Billet des Auteurs de Théâtre, revue mensuelle des écritures théâtrales contemporaines sur internet, il collabore également à la revue Cosmopolis. Il est vice-président des EAT - Ecrivains Associés du Théâtre.

Générique

C'était « L’Odyssée d’Ibrahim - Une traversée européenne »

de Jean-Pierre Thiercelin

Avec :

  • Dali Benssalah : Ibrahim
  • Bertrand Suarez-Pazos : Ahmed
  • Thomas Pontier : Akim
  • Marie Griffon : Farida
  • Nicolas Gonzales : Janan
  • Francine Bouffard : La vieille Dame
  • Xavier Czapla : Le Professeur
  • Florent Oullié : L’Homme dans les ruines

et

  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Prise de son, montage et mixage : Fabien Capel, Bernard Lagnel
  • Assistant à la réalisation : Pablo Valero
  • Réalisation : Michel Sidoroff

Programmation musicale:

  • MIA : Borders
  • JULIETTE : Aller sans retour
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.