Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose "Cassavetes contre Hollywood"

John Cassavetes derrière la caméra, pour le film "Husbands", Columbia Pictures, 1970.
John Cassavetes derrière la caméra, pour le film "Husbands", Columbia Pictures, 1970. © Getty / Archive Photos
  • Une émission proposée par Christophe Barreyre
  • Écrite par Charif Ghattas
  • Réalisée par *Laurence Courtois
    *

Entouré d’une petite troupe de fidèles prête à le suivre au bout du monde, Ben Gazzara, Seymour Cassel, Al Ruban et de cet amour passionnel et partagé qu’il vit avec Gena Rowlands, John Cassavetes réalisera plusieurs films qui marque le cinéma : Une femme sous influence en 1975, Meurtre d’un bookmaker chinois en 1976, Opening Night en 1978 et Love streams en 1984, son dernier film. Ces films sont les jalons marquants d’un parcours hors du système cinématographique américain, mais c’est ce parcours, cette détermination qui lui donne une stature d’auteur mythique en Europe.

Extraits du scénario

Salon des Cassavetes au cours d’une soirée ordinaire (donc très arrosée) avec quelques amis.

Brouhaha de voix superposées, de verres qui s’entrechoquent sur un fond de jazz.

Le téléphone sonne à plusieurs reprises.

Après un temps, Gena décroche le combiné.

Gena : Allo… Allo… Oh ! J’entends rien! John !… John ! Moins fort !…

John, depuis le salon : Quoi Gena ? Qu’est-ce que tu dis ?!

Gena : Je dis parlez moins fort… Allo ?... Ah oui, je sais il est complètement fou… 2000 dollars ! C’est une somme ça 2000 dollars ! John tu entends c’est Jean Shepard, de Night People, il paraît que tu as… John, tu m’écoutes ?!... Bon je vais lui dire… Je lui dis, oui, merci, merci Monsieur Shepard. Il vous rappelle. Sans faute. (Elle raccroche. Prend un verre et demande le silence.) S’il vous plaît… Oh ! Votre attention s’il vous plaît… Fermez-la deux secondes !… J’ai une annonce à faire.

John : Wowowo, les mecs ! Gena a une annonce !

Le brouhaha s’estompe.

Gena : Oui. J’ai une nouvelle pour vous, enfin pour toi John : c’était Jean Shepard au téléphone…

John : Ah oui ? Et il appelait pour m’insulter ?

Rires collectifs.

Gena : Non, pas du tout.

John : Pour exiger des dommages et intérêts alors ?

A nouveau les rires collectifs.

John : Il peut se les mettre où je pense ses réclamations. On a pas un rond ici. On est à sec, que dalle, niente !

Gena : Non. Tu fais fausse route, chéri… Tu sais combien ta petite sortie radiophonique de l’autre soir vient de te rapporter ?

John, ironique : Deux ans de chômage à Hollywood !?

Rires.

Gena : 2000 dollars !

John, n’en revient pas : Paie-toi ma tronche.

Gena : Ah mais je ne me paie pas ta tronche. C’est vrai. Les auditeurs t’ont envoyé la somme de 2000 dollars pour ton projet de film « authentique », comme tu l’as dit à la radio.

Notre invité Thierry Jousse

Thierry Jousse
Thierry Jousse © Radio France / Laure Grandbesançon

Après avoir été rédacteur en chef des Cahiers du cinéma entre 1991 et 1996, il écrit sur la musique dans Jazz Magazine et Les Inrockuptibles. Il publie également plusieurs livres sur le cinéma (notamment sur John Cassavetes et sur David Lynch), et réalise quatre courts-métrages, Le Jour de Noël (1998), Nom de Code : Sacha (2001), Julia et les Hommes (2003) et Buenos Aires Fantasma (2006), deux longs-métrages, Les Invisibles (2005) et Je suis un No Man’s Land (2011), et deux documentaires, L’Age d’or de la musique de film (2010) et Jean Douchet ou l’Art d’aimer (2012). De 2011 à 2015, Il produit Cinéma Song, une émission consacrée à la musique au cinéma sur France Musique. Depuis la rentrée 2015, il co-anime, en compagnie de Laurent Valéro, Easy Tempo, une émission autour des musiques populaires, toujours sur France Musique.

Le scénariste Charif Ghattas

Charif Ghattas
Charif Ghattas © Radio France

Charif Ghattas est né en 1981 à Beyrouth. Il est auteur, metteur en scène, scénariste et comédien.Depuis 2002, il a signé une douzaine de pièces de théâtre jouées en France et au Liban: Du vice à la racine, Une éternité, Rotterdam la nuit, Dépendances, Amphitryon nous irons où la mer monte, Le premier jour, Holiday Inn, Les bêtes, Amal et Harry, Beyrouth pour tous ...En 2015, au théâtre des Bouffes du Nord, il met en scène Le paradis de Helki, spectacle-concert du musicien franco-libanais Bachar Mar Khalifé.Parallèlement, il poursuit son travail de scénariste en signant l'adaptation cinématographique de sa pièce Holiday Inn, dédiée aux disparus de la guerre civile libanaise (1975-1990). Le film sera porté à l'écran en 2017. Depuis 2013, Charif Ghattas collabore régulièrement aux fictions radiophoniques de France Inter. Il a notamment écrit la fiction consacrée à Thomas Bernhard (Thomas Bernhard, un arbre à abattre). En 2016, sa pièce Les bêtes sera créée par le metteur en scène Alain Timar au Théâtre des Halles d'Avignon.

Générique de l'équipe

  • Réalisation : Laurence Courtois
  • Assistant à la réalisation : Pablo Valero

Distribution

  • John Cassavetes : Eric Caravacca
  • Gena Rowlands : Léah Vaidis
  • Ben Gazzara : Emmanuel Lemire
  • Peter Falk : Jean-Claude Vincent
  • Jack Cohn : Moustapha Abourachid

Entretien

  • Réalisation : Juliette Goux

Documentation

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.