En juin 1955, Georges Damen, Gustave Merlin et Roger Dekker tiennent en haleine le pays pendant 8 jours en réussissant à s’échapper de la maison centrale de Fontevraud dans le Maine et Loire.

L'abbaye Notre Dame de Fontevraud, transformée en prison de 1804 à 1963. Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000
L'abbaye Notre Dame de Fontevraud, transformée en prison de 1804 à 1963. Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000 © AFP / DOZIER Marc / hemis.fr

Alors qu’une psychose envahit la région et que la presse en fait un véritable feuilleton, les évadés sont aperçus faisant la sieste à quelques kilomètres de leur prison ou mangeant des fraises et des cerises dans un champ. 

Les “belles” fascinent. Ces prisonniers qui se font la malle, qu’on image sourire aux lèvres en se jouant des gardiens et d’un système de sécurité pourtant bien rodé… Mais plus que l’évasion elle-même, c’est cette vie en demi-teinte de gibier que mène ces fugitifs après leur fuite, qui captive. Prêts à tout pour quelques jours de liberté, loin du trou.

Raconter Fontevraud et cette course poursuite menée par des enquêteurs sur les dents, c’est comprendre que liberté a un goût de fruits rouges, pas plus que ça.

Un récit documentaire de Constance Vilanova

Invité : 

Léandre Boizeau auteur de La Traque, la triple évasion de Fontevraud paru en 2002 aux éditions de la Bouinotte

Vous avez pu entendre un extrait de Miracle de la rose, de Jean Genet, chez Gallimard (1946) 

Programmation musicale : 

  • Elvis Presley : Jailhouse rock (1957)
  • Georges Brassens : La mauvaise réputation (1955)
  • Louis Chedid : La belle (1978)                    
L'équipe