Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l'histoire de trois ados américains innocents incarcérés dix- huit ans parce que fans de rock. Un fait divers qui côtoie l’erreur judiciaire et symbolise les torts de la justice américaine contemporaine. Invité Gilles Garrigos journaliste qui a révélé l'affaire en France.

Photo illustration scène de crime aux USA
Photo illustration scène de crime aux USA © Getty / Jessica Rinaldi/The Boston Globe

Le 5 mai 1993, en plein cœur de la Bible Belt, ceinture de la Bible, West Memphis, ville moyenne de l'Arkansas, est submergée par l’effroi. Trois enfants de huit ans, Christopher Byers, Michael Moore et Stevie Branch disparaissent

La dernière fois que des témoins les ont aperçus ils jouaient sur leurs bicyclettes à l’entrée du bois de Robin Hood.  Nom féerique qui jure avec l’horreur de la découverte de leur corps le lendemain 6 mai 1993. Trois petits cadavres nus, mutilés avec rage, retrouvés dans une eau vaseuse, pieds liés aux mains dans le dos. 

Pour la police de West Memphis, pas de doute il s’agit d’un crime Sataniste. L’enquête bâclée guide les forces de l’ordre vers trois adolescents Damien Echols, Jason Baldwin et Jessie Misskelley, âgés de 16 à 18 ans. Victimes d’une chasse aux sorcières, pour l’exemple.

Prison à vie pour deux, couloir de la mort pour l’un. La Justice reproche aux trois jeunes de West Memphis leur goût pour le hard rock, leur amour pour Stephen King et leur vernis à ongle noir. 

Invité Gilles Garrigos

Avec nous pour en parler, Gilles Garrigos, journaliste et chroniqueur spécialisé dans la musique, vous avez travaillé entre autres à Rock n Folk, vous écrivez aujourd’hui pour New Noise mag et vous êtes à l’origine, à l’époque de l’affaire, du site français de soutien aux trois de West Memphis.

Ressources documentaires :

Programmation musicale :

  • Marilyn MANSON : the nobodies
  • IRON MAIDEN : Children of the damned
  • GUNS N'Roses : Sympathy for the devil
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.