Aujourd’hui dans Affaires Sensibles : une opération secrète en haute mer pour l’un des plus retentissants scandales du siècle dernier : l’affaire des « Vedettes de Cherbourg » !

Trois des cinq « vedettes de Cherbourg » amarrés à quai dans le port d'Haïfa, en Israël, le 1er janvier 1970.
Trois des cinq « vedettes de Cherbourg » amarrés à quai dans le port d'Haïfa, en Israël, le 1er janvier 1970. © AFP / AFP

C’est par une nuit de décembre 1969, en plein réveillon de Noël, que s’écrivent les premières lignes de cette intrigue, amenée à tenir la France en haleine et à prendre, au fil des jours, les traits d’une affaire d’État !

Cette nuit du 24 au 25 décembre 1969, en effet, dans le port de Cherbourg : 5 navires de guerre, des vedettes lance-missiles flambant neuves, disparaissent du quai où elles étaient jusque-là amarrées ! Et comble de cette affaire : personne n’a rien vu, ni rien entendu…

Rendu public deux jours plus tard, le dossier est explosif et il embarrasse vite la classe politique française... D’une part, car le préjudice pour l’image du pays sur la scène internationale est immense ! D’autre part, car dans les médias on cherche déjà à établir les premières responsabilités dans ce fiasco.

Reste à savoir où sont donc passées ces 5 bâtiments de guerre ! Quelques jours plus tard, c’est finalement sur les ondes de la radio anglaise, la BBC, qu’on découvre qu’ils sont toujours en mer ! Repérées au large de Gibraltar, les vedettes poursuivraient leur route, à pleine vitesse en direction du Proche-Orient… Et très vite on découvre qu’à leur bord agisse sous couvert d’anonymat des hommes du service action d’un appareil de renseignements étrangers !

Après le récit, pour revenir avec nous sur cette étonnante et mystérieuse affaire, notre ami et confrère, le journaliste Patrick Pesnot. Il a eu l’occasion de revenir sur ce dossier dans un numéro de son émission "Rendez-vous avec X" et surtout il connaît bien, très bien même, l’envers de ces opérations de renseignements sur fond de « mystifications »... Son dernier ouvrage « Les Maîtres de la terreur » paru aux éditions de la Cité au mois de mai dernier. Vous pouvez aussi consulter "Le grand livre des espions", co-écrit avec Monsieur X, paru aux éditions Fayard en partenariat avec France Inter.

Retrouvez ici le journal de France inter du 30 décembre 1969, issu des collections de notre partenaire l’INA

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.