« Le jour où… la France a quitté le commandement militaire intégré de l’OTAN ».

Le général de Gaulle pendant une conférence de presse dans la grande salle de bal de l'Elysée le 25 octobre 1966
Le général de Gaulle pendant une conférence de presse dans la grande salle de bal de l'Elysée le 25 octobre 1966 © Getty / Interpress Paris/photo d'ullstein

Le 21 février 1966 – lors d’une grande conférence de presse – le Général de Gaulle annonce « qu’au terme de la prochaine échéance de ses engagements avec l’Alliance atlantique, les soldats français quitteront le giron de l’OTAN et que toutes les forces militaires étrangères – stationnées sur le territoire national – passeront sous commandement français » !

Dans les milieux diplomatiques, la nouvelle provoque une onde de choc… Dans la presse également, mais c’est sans conteste aux États-Unis que l’émotion est la plus grande !

À Washington – en effet – le président Johnson fustige l’attitude de la France ! Car en plein contexte de guerre froide – et d’affrontement est-ouest – la décision prise par Paris est vécue outre-Atlantique, comme une trahison !

Aujourd’hui – plus de 70 ans après les faits – l’affaire de la « sortie de la France du commandement intégré de l’OTAN » reste encore très mal comprise... Perçue le plus souvent comme un acte de politique étrangère brutal. On l’associe à une rupture définitive de la France avec l’Alliance atlantique... Pourtant – on va le voir – il n’en est rien ! 

En vérité, la France n’a jamais quitté l’OTAN !

Cette émission est en partenariat avec les Archives diplomatiques du Ministère des Affaires étrangères

Vidéo INA : 

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Invité Maurice Vaïsse

Maurice Vaïsse est Professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris en histoire des relations internationales. Son dernier ouvrage « Dans les archives secrètes du Quai d’Orsay » est paru en octobre dernier aux éditions l’iconoclaste.

Programmation musicale

  • Frank SINATRA : That's life
  • Michel POLNAREFF : La poupée qui fait non
  • Groupe %OSTLA : L'amour c'est mieux
  • NERD/Kendrick LAMAR : Don't don't do it
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.