Aujourd’hui dans Affaires sensibles retour sur l’assassinat de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, à Moscou, le 7 octobre 2006.

Une manifestation en hommage à Anna Politkovskaïa
Une manifestation en hommage à Anna Politkovskaïa © Maxppp / Jean Marc Loos

« Une mort sur ordonnance » tel était le titre d’un des principaux journaux russe, le Kommersant , au lendemain de la mort de la journaliste, assassinée par balles, au pied de son domicile moscovite par une triste après-midi d’automne. Un titre qui en dit long sur le climat de suspicion autour d’un meurtre dont on ne connait toujours pas, neuf ans plus tard, les véritables commanditaires.

Funérailles d'Anna Politkovskaia
Funérailles d'Anna Politkovskaia © Maxppp

Une seule chose est sûre, dans la Russie de ce début des années 2000, Anna Politkovskaïa était devenue dangereuse pour le pouvoir russe car elle était la Femme qui défiait son président, Vladimir Poutine ! Car elle était une insoumise qu’on ne pouvait pas arrêter avec des menaces ! Travailleuse infatigable, elle était persuadée que le courage civique individuel finirait par avoir raison de l’État despotique. Connue dans le monde entier pour ses enquêtes sur les exactions en Tchétchénie, les violences dans l’armée, la corruption et les mensonges des responsables politiques en Russie. Elle était devenue la figure de l’opposition médiatique… Elle en aura payé le prix de sa vie !

Invité

Après le récit, pour revenir sur cette affaire sur laquelle plane toujours des zones d’ombres, nous recevrons la journaliste indépendante et réalisatrice de documentaire, Manon Loizeau . Lauréate du prix Albert Londres, spécialiste de la Russie, elle est l’auteur de nombreux documentaires d’investigations sur place mais aussi en Tchétchénie une région où elle s’est rendue plusieurs fois clandestinement pendant la guerre. Son dernier film Tchétchénie, une guerre sans traces a été diffusé sur Arte, au mois de mars de cette année. Elle connaissait personnellement Anna Politkovskaïa avec laquelle elle collaborait fréquemment sur place à Moscou.

Archive INA

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.