Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’histoire du best-seller des temps maudits du XXe siècle, Mein Kampf, avec notre invité Christian Ingrao, spécialiste du nazisme.

Mein Kampf, d'Adolf Hitler
Mein Kampf, d'Adolf Hitler © Getty

Depuis le 8 mai 1945 et la capitulation allemande, le nazisme et son chef Hitler fascinent et interpellent. La Seconde Guerre Mondiale est sans doute la période de notre histoire qui est la plus commentée, disséquée, mise en image. Pas un mois sans qu’on annonce la sortie d’un nouveau livre ou la diffusion d’un documentaire sur Hitler, les SS, la Shoah, le front de l’Est, la Collaboration, les mémoires de dirigeants, de soldats ou d’assassins etc… Lire, regarder, entendre, pour comprendre pour s’immuniser de ces heures tragiques, et de ce poison qui emporta les foules et les esprits. Comprendre sans s’égarer, sans sombrer de l’autre côté.

Hitler fascine, égare, captive et interroge. Que ne sait-on pas sur sa vie, ses folies, ses amours et ses peurs ? En avril 2016, un passionné d’histoire allemand a publié un ouvrage qui revient jour après jour sur l’emploi du temps, les trajets et rencontres du Führer de sa naissance à sa mort. Comme si dans ces journées collectées et rassemblées, nous pouvions retrouver le moment où tout a basculé. L’imaginaire collectif a fait d’Hitler le mal absolu, l’incarnation de nos peurs et nos folies collectives. Tout ce qui touche à son histoire révulse ou fascine… Et Mein Kampf, son livre programmatique et biographique, rassemble toutes les peurs rattachées à cet homme

Depuis sa mort, ce livre avait disparu des devantures des librairies allemandes. Depuis le 8 janvier 2016, Mein Kampf est réapparu dans une version intégrale et commentée. L’ouvrage fait débat mais connait un véritable succès dans les librairies d’outre-Rhin. Pourtant Mein Kampf n’a jamais disparu de nos bibliothèques. Dans le monde entier, des versions plus ou moins fidèles au texte original se vendent partout, dans les librairies ou sur le net. En quelques clics, vous pouvez récupérer l’ouvrage.

Pourquoi ? L’ouvrage est mauvais, mal écrit, souvent embourbé dans une instabilité grammaticale, imbibé de haine contre les juifs, les soviétiques et les Français. Mais de quoi Mein Kampf et son succès sont-ils le nom ? Est-il le reflet d’un homme ou de la chute d’une société vers l’impensable ? Sans ce livre, la guerre aurait-elle eu lieu ? Le caporal putschiste serait-il devenu chancelier ? Et aujourd’hui, que risque-t-on à se replonger dans ses pages ?

  • Invité

Pour raconter cette histoire et évoquer ses questionnements actuels, nous recevrons en seconde partie l’historien Christian Ingrao, ancien directeur de l’institut d’histoire du Temps Présent, spécialiste du nazisme. Il a pris parti pendant l’automne 2015 en faveur d’une publication commentée en France.

  • Archive INA

Brèves en images autour de la réédition en Bavière de l'ouvrage "Mein Kampf" d'Adolf Hitler, prévue pour 2015.

Une émission à suivre, commenter et partager sur Facebook.

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.