Une fiction écrite par Nicole Sigal et réalisée par Michel Sidoroff. Elle raconte l’histoire de Sabrina, une jeune lycéenne un peu timide et mal dans sa peau. Une ado comme beaucoup d’autres. Mais Sabrina est harcelée... Invitée Magali Crochard psycho-sociologue, enseignante-chercheuse à l’Université Paris-Sud.

Harcèlement scolaire, quand les réseaux sociaux accélèrent le phénomène....
Harcèlement scolaire, quand les réseaux sociaux accélèrent le phénomène.... © Getty / LeoPatrizi

Sabrina est harcelée et humiliée dans sa classe et sur Facebook, par le brillant Guillaume, que toute la classe admire et suit. La classe entière rejette Sabrina, même sa seule amie se pose des questions mais finira par la délaisser pour rejoindre les autres et tomber amoureuse de don bourreau.

Pendant trop longtemps, elle va se laisser couler, s’isoler ! Qui prévenir ? Comment en parler sans en plus être traitée de balance. Le harcèlement devient permanent, physiquement et par le biais des réseaux sociaux inonde sa vie, nuit et jour, sans aucun moyen d’y remédier. Le cauchemar s’installe.

Des jeunes filles comme Sabrina sont nombreuses, des garçons aussi sont harcelés, jusqu’à parfois des punitions physiques humiliantes, terribles.

Un enfant sur dix en moyenne a vécu des situations de harcèlement et de violence. Et ce n’est pas uniquement au Lycée, à l’école comme au collège les échanges entre les élèves peuvent prendre une tournure dramatique pour ceux qui se retrouvent la proie d’insultes, de racket et d’agressions physiques répétées. Alors comment réagir ? Comment faire lorsqu’on découvre que notre enfant est victime de harcèlement ? 

Et tout d’abord le harcèlement c’est quoi ? Un rapport de domination d’un ou plusieurs sur une victime ? Un enfant maintenu volontairement par le groupe dans l’incapacité de se défendre et de pouvoir parler ? La répétition de gestes violents et d’insultes sur une longue période ? A quels moments de simples blagues peuvent basculer en agressions ? 

Extrait du scénario

6- dans le bureau de la psychologue

Mélina : bonjour madame, on vient parce que Sabrina voudrait vous parler.

La psychologue : bonjour, asseyez-vous, qu’est-ce qui vous arrive Sabrina ?

Silence.

Mélina : c’est Guillaume…

La psychologue : Sabrina, qu’est-ce que tu en penses ?

Sabrina : oui c’est Guillaume.

La psychologue : avec laquelle des deux.

Mélina : avec Sabrina, il la victimise madame.

La psychologue : tu es d’accord Sabrina ?

Sabrina : oui.

La psychologue : vous aviez cours je suppose ?

Mélina et Sabrina : oui madame.

La psychologue : Mélina il faut que je parle seule avec Sabrina, tu peux retourner en cours. Je te remercie d’avoir accompagné ton amie.

Mélina : m’dame, il me faut un billet pour retourner dans la classe. 

La psychologue : bien sûr… elle le rédige… tiens.

Mélina : merci, au revoir m’dame. Elle sort.

Silence.

La psychologue : alors ce Guillaume ?

Sabrina : son bégaiement est accentué. J’arrive plus à le sortir de ma tête. Il m’appelle la nuit pour m’injurier, après je n’arrive plus à dormir. Il me bouscule dans les couloirs, me fait toujours des remarques sur mon look. Pendant un cours de sport, il est allé mettre mon sac sous une douche. Ce matin il m’a pris mon classeur de SVP avant de rentrer en cours, j’ai pas osé le dire à la prof. Il poste des photos de moi sur Face book, pour se moquer de moi.

La psychologue : à ton avis, il fait ça pourquoi ?

Sabrina : je ne sais pas, c’est ça le pire. Je lui demande tout le temps, il me répond que c’est juste parce que je suis trop conne.

C’est de ma faute, je suis trop timide.

La psychologue : mais non Sabrina, c’est lui le problème, pas toi. Il ne faut pas t’accuser. C’est du harcèlement, il faut le nommer. Depuis combien de temps, il te harcèle ?

Sabrina : depuis que je suis arrivée, trois mois.  

La psychologue : c’est un élève très charismatique et brillant, il a pris le pouvoir sur toute la classe, une sorte de dictateur. 

Sabrina : oui, il veut être président de la république.

La psychologue : quand tu es arrivée, il a eu peur que tu le dépasses avec tes très bonnes notes, de perdre son pouvoir, tu comprends ?

Sabrina : oui madame, mais j’ai peur que ça soit pire si je le dis aux profs et à ma mère.

La psychologue : on est là pour te protéger, et le sanctionner. Il faut nous le dire dès qu’il se moque de toi, t’insulte, te menace, dégrade tes affaires, envoie des photos sur face book… d’accord ? Tu me promets Sabrina ? 

Sabrina : oui madame.

La psychologue : je te fais un billet pour rentrer, même si c’est la fin du cours, je demande à la prof de SVT que Guillaume te rende ton classeur, devant toute la classe. 

Sabrina : han, ohlala, j’ai peur qu’il s’en prenne encore plus à moi, m’dame.

La psychologue : ne t’inquiète pas, je vais en parler aux profs et au directeur. Au revoir Sabrina, reviens me voir dès que tu veux!

Elle sort.

L'invitée Magali Crochard

Magali Crochard est sociologue, enseignante et chercheure en sociologie de l’éducation et de la formation.  Elle mène des recherche-action notamment à la Fédération de Paris de la Ligue de l’Enseignement où elle conçoit et évalue des dispositifs de prévention de la violence entre pairs en milieu scolaire. 

Deux Numéros verts

- Le  30 20 permet de signaler toute situation de harcèlement aux autorités scolaires administratives. 

- Net écoute et son numéro vert national 0800 200 000 destiné aux enfants et adolescents confrontés à des problèmes d’usages numériques. Spécialisé dans la lutte contre le cyber harcèlement, les écoutants ont un rôle d’information, de conseil, et de signalement.

D'autres plateformes officielles partenaires dont le 119 le numéro national de l’enfance en danger, PHAROS  et Fil Santé Jeunes

Le site du Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse « Non au Harcèlement », qui contient des liens vers des vidéos de prévention, des conseils aux élèves, victimes ou témoins, aux parents, et aux professionnels de l’éducation. Ce site est extrêmement complet.

Magali CROCHARD
Magali CROCHARD © Radio France / Valérie Priolet

La scénariste Nicole Sigal

Nicole Sigal est écrivain, comédienne et peintre. 

Elle vient de faire paraître une pièce : Femmes kleenex aux éditions Triartis, créée au festival d'Avignon 2019, à l'Espace Alya. 

Et un roman :  L'homme qui faisait vieillir les femmes aux éditions La Part Commune

Archives

Première archive : (du 09.02.2015)  extrait du téléphone sonne : Eric DEBARBIEUX, délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire professeur en science de l’éducation s’intéresse au problème depuis 25 ans.

Seconde archive : ( 10/02/2015) extrait d’ un zoom de la rédaction : Jean-Pierre BELLON est professeur de philosophie et avec son "Association pour la prévention des phénomènes de harcèlement entre élèves" il propose des formations pour aider les personnels de l'Education nationale. Il appelle à s'intéresser non plus seulement aux victimes mais aussi aux harceleurs.

Générique

C'était « Jeux dangereux »  de Nicole Sigal

Avec : 

  • Salomé Diénis-Meulien  
  • Nicole Sigal
  • Marie Micla
  • Marina Moncade
  • Bruitage :  Sophie Bissantz
  • Prise de son, montage et mixage : Eric Boisset et Antoine Hespel
  • Assistante à la réalisation : Louise Loubrieu
  • Réalisation : Michel Sidoroff

Programmation musicale :

  • SOPRANO : Fragile
  • Gary JULES/Michael ANDREWS : Mad world
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.